Zlatan crée la polémique en Ligue 1

« En quinze ans de foot, je n’ai jamais vu un tel arbitre dans ce pays de merde ! Ce pays ne mérite pas le PSG ».

L’attaquant Zlatan Ibrahimovic s’est emporté après le match  opposant Bordeaux au Paris Saint Germain.

C’est à la fin du match, dans les couloirs du stade Chaban-Delmas que le joueur s’est indigné. Ses paroles ont largement dépassé le cadre du football. Sans s’adresser à personne, refusant d’être interviewé Zlatan Ibrahimovic s’est simplement exprimé de manière audible, en anglais.

Son message semblait être destiné à l’arbitre du match Lionel Jafredo. Celui-ci n’a pas sifflé la faute de Cédric Carrasso à la 86ème minute. Le bordelais se serait saisi du ballon avec les mains à la suite d’une passe en retrait de son coéquipier Lamine Sané. Depuis les médias se sont emparés de l’affaire bien plus intéressés par les propos du joueur, que par le déroulement du match.

La déclaration du suédois est devenue une affaire d’état, et le joueur risque d’être sanctionné par le Conseil national de l’éthique. Pourtant, en théorie le numéro 10 du PSG ne risque rien, puisqu’il s’agit de propos tenu en dehors d’une interview. Le joueur était donc en droit de les tenir et ce malgré leur dureté.

Deux heures après les faits Zlatan Ibrahimovic s’excusait déjà dans un communiqué, expliquant avoir réagit sous l’énervement. Connu pour ses réactions impulsives, le footballeur n’est pas le seul à avoir eux des propos déplacés. Samir Nasri et Karim Benzema, sont connu pour avoir eu des litiges, avec la Fédération.

 

Ledron Victoria.

Écrit par vitina