Waymo, la nouvelle entreprise de Google

Après des années de travail et de recherche, le projet sort enfin des laboratoires. Google a annoncé la création de Waymo, une nouvelle filiale du groupe spécialisée dans les voitures autonomes.

Depuis 2009, les 60 véhicules de tests ont écumé les routes américaines. Avec plus de 3,2 millions de kilomètres au compteur – et 4,8 millions parcourus en simulation – Google l’assure, les véhicules sont prêts. Présentée pour la première fois au grand public en 2014, la Google Car fut l’un des projets les plus fous et avant-gardistes de Google. Cette voiture bardée de capteurs est capable de se déplacer sans conducteur, en respectant la signalisation et en détectant les obstacles. Egalement capable de lire les panneaux, reconnaitre un piéton, un vélo ou un automobiliste, la Google Car a déjà fait ses preuves.

Refonte stratégique

« Nous n’avons pas l’intention de nous transformer en fabriquant automobile », a toutefois affirmé lors d’une conférence de presse Astro Teller, en charge de Google X. En effet, l’entreprise ne prévoit plus de commercialiser directement ses voitures mais seulement la technologie autonome. Ayant déjà des contrats avec Toyota, Audi ou Lexus, la multinationale américaine compte bien élargir ses horizons en fournissant chauffeurs de taxi, de VTC, ou encore le service public avec des Autolib autonomes.

Depuis quelques années, Google n’est plus seul sur le marché de la voiture autonome. Suivi de près par Uber, Apple ou Tesla, la firme américaine a voulu se démarquer de ses concurrents en annonçant sa nouvelle filiale, preuve de l’avancement des travaux. Reste à savoir si le produit proposé par Waymo arrivera à satisfaire les attentes des clients ou si Google s’est lancé trop vite sur le marché.

 

Romain Philips

Écrit par iejpedago