Visite officielle du couple présidentiel chinois en Grande Bretagne

Ce n’est pas qu’une simple visite de courtoisie. Le président chinois Xi Jinping et son épouse Peng Liyuan ont été accueillis lundi à Londres pour 4 jours cruciaux. Entre le banquet officiel à Buckingham Palace avec la Reine Elisabeth II et la réception dans la résidence de campagne du premier ministre David Cameron, les deux partis devraient  s’entendre sur des accords économiques historiques.

Le principal enjeu réside dans la construction de deux réacteurs nucléaires à Hinkley Point, à l’ouest du pays. Un projet à 25 milliards de livres (34 milliards d’euros), bénéfiques pour les deux pays. D’un côté, l’Angleterre pourrait créer ainsi plus de 25 000 emplois et couvrir la demande en électricité de 6000 foyers, tout en remplissant un objectif de diminution d’émission de CO2. Pour la Chine, l’enjeu est d’assoir sa crédibilité technologique sur la scène internationale.

Le géant français EDF, partenaire historique de l’empire du milieu sera aussi de la partie. L’entreprise française pilotera la première vague d’installation des centrales nucléaires assurant un gage de qualité supplémentaire pour ce transfert de technologies unique.

Grâce à ces accords, la Chine pourrait se hisser au rang de premier acteur mondial du nucléaire. Le pays comptera pour 50 à 60% des nouvelles constructions dans le monde d’ici à 2025.

A lire aussi: Comment la Chine devient leader sur le marché du nucléaire.

Marius Mathieu

Écrit par marius