Vers un renouveau du bac professionnel

Photo : Vers une revalorisation du bac professionnel ? Réponse en Février 2018 (Crédit: Armorique Etudes)

Un nouveau visage pour le baccalauréat professionnel ? Un chef cuisinier et une députée La République
En Marche sont chargés de revaloriser cette filière sous estimée.

Réformer l’éducation, c’est l’un des grand axe du quinquennat d’Emmanuel Macron. Dans cette
optique, Céline Calvez, députée La République En Marche, et Régis Marcon, chef cuisinier
s’attaquent aux bacs professionnels. À la demande de la rue Grenelle, ils ont pour mission de
rendre un rapport début février.

Tout part du constat alarmant de l’homme à la toque blanche «15% des jeunes de 15 à 29 ans ne
sont ni en emploi, ni en études, ni en formation alors qu’en parallèle, j’ai des collègues qui ne
trouvent personne à embaucher». Pour remédier à la dévaluation de ces filières, trois objectifs
sont ainsi fixés. Avec 200 CAP et près de 88 bacs pro en 2017, mieux orienter les élèves est un
impératif.

Accent sur le terrain

Le deuxième axe, lui, concerne la création de passerelles entre école et monde du travail. Le
gouvernement planche alors sur la mise en place de « campus professionnels » qui lieraient des
centres de formations des apprentis (CFA) aux lycées professionnels. En parallèle, résonne la
question de la «place des enseignements généraux dans les diplômes professionnels». La
solution envisagée ? Une spécialisation en classe de première et non plus dès la seconde, ce qui
laisserait une année supplémentaire aux jeunes pour faire leur choix car, pour la députée il faut
«introduire de la souplesse».

Afin de mettre en place cette réforme, qui concerne un lycée sur trois soit 700 000 élèves, Céline
Calvez et Régis Marion prévoient de rencontrer enseignants, parents, élèves et experts mais aussi
et surtout de partir sur le terrain. Pour ce, ateliers et visites chez nos voisins européens sont
prévus, en Suède notamment. Fin du bac professionnel ou renouveau, le plan d’attaque est en
marche, il ne reste plus qu’à attendre le rapport en Février.

Cyrine Ben Romdhane

Edité et illustré par Benjamin teil

Écrit par IEJ3B