Le gouvernement serait-il prêt à céder aux manifestants opposés à la loi El Khomri ? Au lendemain de la journée de mobilisation du 9 mars, la ministre du travail se dit prête à discuter au sujet de la surtaxe des CDD.

Après l’importante journée de mobilisation hier partout en France, la ministre du travail, Myriam El Khormi et le gouvernement réagissent. Ce matin, la ministre a dévoilé quelques pistes pour faire évoluer la nouvelle loi du travail et essayer d’apaiser les tensions. Dans la ligne de mire : la mesure qui vise à surtaxer les CDD dont le but est de réduire la précarité et inciter les employeurs à recruter en CDI. Le gouvernement serait désormais prêt à augmenter les cotisations patronales des CDD, ce qui représente 8 embauches sur 10 et rendrait dès lors, le contrat court moins attractif.

Cette proposition survient suite à de nombreuses discussions avec les partenaires sociaux au sujet de la nouvelle assurance chômage. Comme le déclarait en début d’année, Philippe Martinez, secrétaire général de la CGT : « Les CDD coûtent très cher à l’assurance chômage ». Aujourd’hui le taux de cotisations patronales des CDD augmente au fur et à mesure que la durée du contrat baisse. De plus, la ministre du travail estime que les nombreux contrats courts n’ont pas eu l’effet attendu en 2013.

Enfin, le gouvernement serait prêt à abandonner l’allongement du temps de travail des apprentis qui était censé  passer de 35h de travail à 40h par semaine et de 8h par jour à 10h. Myriam El Khomri a confirmé que cette proposition serait sans doute retirée.

 

Luc Rasamimanana

Écrit par Luc Rasamimanana