Vendée Globe : premier abandon de 2017

Dimanche 1 er janvier à 9h30, Enda O’Coineen a annoncé son abandon après 55 jours en mer, marquant le premier abandon de 2017. Un début d’année qui est l’occasion de faire le point sur cette huitième édition du Vendée Globe.

A la veille du cinquante-septième jour en mer, l’Irlandais Endo O’Coineen a officialisé son abandon suite à son démâtage dimanche. Quinzième de la course lors de l’incident, le skipper était situé environ à 180 miles au Sud-Est de Dunedin, ville néo-zélandaise.

« J’étais dans 20-25 nœuds de brise et je suis tombé dans un vilain grain de 35 nœuds pile au moment où le pilote a sauté. J’ai raté un empannage. Le bateau était incontrôlable. La bastaque n’était pas bien attachée et le mât s’est cassé net au niveau du pont » a confié l’homme âgé de 61 ans aux organisateurs de la course.

Avec plus de peur que de mal, Endo O’Coineen progresse vers la Nouvelle-Zélande.

Après cet onzième abandon, seulement 18 bateaux sont encore en course, dont le skipper breton Armel Le Cléac’h, qui demeure en tête.

Se situant actuellement au large de São Paulo, la mégapole brésilienne, il a déjà réalisé 81% du parcours.  Il se dirige maintenant vers le Nord.

L’Anglais Alex Thompson, à la deuxième place, se trouve à 159,18 miles du premier et Jérémie Bayou, troisième, à 835,19 miles. Grâce à l’abandon d’Enda O’Coineen, les derniers skippers Didac Costa, Romain Attanasio, Sébastien Destremau et Pieter Heerema ont donc gagné une place.

Mélissa Ruart

Écrit par Alix Daguet