Une tornade internet nommée Donald Trump

Donald Trump, le 45ème président des États-Unis, s’illustre par son utilisation massive des réseaux sociaux. Son cheval de bataille ? Twitter. Des prémisses de la campagne présidentielle jusqu’à aujourd’hui, le milliardaire inonde la communauté 2.0 de déclarations chocs en moins de 140 caractères. Retour sur ces envolées virtuelles qui resteront à jamais gravées dans l’histoire.

Les douces relations américano-russes

Donald Trump a invectivé les services de renseignements américains (CIA), suite à la publication d’un rapport démontrant les influences qu’auraient eu le Kremlin sur les résultats de l’élection américaine. Avec le mépris qui le caractérise, Donald Trump remet en place le CIA dans un tweet assassin : « Pouvez-vous imaginer si le résultat de l’élection avait été à l’opposé et si ON avait essayé de jouer la carte Russie/CIA. On aurait crié à la théorie du complot »

Les attaques contre les médias américains

Les médias restent la cible favorite du Président Donald Trump. Il s’attaque souvent à des médias américains qui ne le soutiennent pas, qu’il n’apprécie pas ou qui sont les moins lus. Même si sa cible favorite est le NY Times, il a souvent dénigré assez violemment CNNThe Associate Press, NBC, ABC, CNBC, Fox News, USA Today, Politico , The Wall Street Journal.  Le 15 décembre 2016, Vanity Fair en a pris pour son grade : « Avez-vous vu la mauvaise performance du Vanity Fair ? Une grosse baisse, de gros problèmes, la mort ! Graydon Carter, sans talent, sera renvoyé ! »

 

 

La palme du média le plus critiqué est décernée au NY Times qui relaierait de fausses informations : « Quelqu’un de compétent devrait acheter le FAUX MÉDIA New York Times pour le gérer correctement ou pour le fermer définitivement avec dignité ! »

 

Les célébrités ou les politiciens ne sont pas en reste

Meryl Streep est considérée comme l’actrice la plus douée de sa génération : elle a remporté 9 golden globes et 3 oscars. Lors de la cérémonie des Golden Globes en janvier dernier, l’actrice a entonné un discours ouvert
ement dirigé contre la politique protectionniste du président élu. Avec bienveillance, Donald Trump rétorque ensuite sur Twitter  : « Meryl Streep, une des actrices les plus surfaites d’Hollywood, ne me connaît pas, mais m’a attaqué hier aux Golden Globes. Elle est une… »

 

Délivrance d’amour en ce début d’année

La nouvelle année est une occasion de prendre de bonnes résolutions. Ces belles paroles n’inspirent pas Donald Trump. Amateur de punchlines en tout genre, il a fustigé ses détracteurs dans un tweet un brin provocateur  « Bonne année à tous, incluant mes nombreux ennemis et ceux qui se sont battus contre moi et qui ont échoué tellement lamentablement qu’ils ne savent pas quoi faire. Amour ! »

Finalement, rien n’arrête la tornade Trump. De nuit comme de jour, l’actuel Président des États-Unis peut frénétiquement, du bout de ses doigts, détruire la crédibilité de quiconque se mettrait en travers de son chemin.

Écrit par Antoine Touron