Une découverte scientifique repousse l’origine du genre humain

L’humanité est plus vieille qu’elle n’y parait, après la découverte d’une mandibule fossile en Ethiopie. Cette découverte repousse l’origine du genre humain de plus de 400 000 ans.

La saga de l’humanité continue, et l’Afrique, est son berceau.

Après la découverte de Lucy – le plus vieux fossile alors existant – en 1974 au nord de L’Ethopie, c’est dans la même région qu’a été découverte une mandibule renommée LD 350-1.

Ce fossile serait vieux de 2,8 millions d’années, contre 2,4 pour le précédent.

Article publié dans « Science », par l’équipe de chercheur, annonçant la découverte de LD 350-1

Comme nous l’explique les chercheurs, et particulièrement Brian Villmoare (auteur de l’étude), ce fossile pourrait être la transition entre l’Australopithèque – Lucy – et le commencement de l’espèce Homo – erectus ou habilis.

Lucy (fossile le plus ancien)

Lucy (fossile le plus ancien)

Cette nouvelle découverte donne un nouvel éclairage sur l’ancienneté de notre genre humain et l’étendue des trésors qu’il nous reste à découvrir, pour poser un point de départ à notre conception.

« Le plus ancien fossile du genre Homo jamais découvert »

La région de l’Afar, très volcanique, connait un phénomène géologique qui permet l’apparition de vieilles roches et de vieux fossiles.

site de Ledi-Geraru

Site de Ledi-Geraru

Une découverte scientifique qui enrichit le mystère de notre humanité.

 

Christ Bikouedi

Écrit par christbik