Un hommage a la modiste Jeanne Lanvin

 

Source: Flickr, Isabelle Santos Pilot

Source: Flickr, Isabelle Santos Pilot

Comme Coco Channel, Jeanne Lanvin doit son succès à ses chapeaux et ses parfums parisiens. Créations qui la rendront célèbre et feront d’elle une pionnière de la mode. La jeune femme sera nommée au Syndicat de la Culture en 1909.

Le musée Galliera  offre pour la toute première fois une rétrospective de la vie de Jeanne Lanvin. L’une des premières et des plus jeunes créatrices avant-gardistes du Faubourg St Honoré qui a valorisé le corps et le statut de la femme. Elle pourrait avoir 125 ans aujourd’hui.

Mais cette exposition ne se concentre pas uniquement sur une série de clichés de la modiste. Olivier Saillard et Albert Elbaz, l’un de ses héritiers, proposent aussi aux visiteurs de découvrir ses carnets de voyage, sa bibliothèque personnelle, ainsi que les 100 plus belles pièces de sa vie. Des robes comme des vestes masculines, inspirées d’ailleurs et conçues entre 1980 et 1946, entre Deauville et Paris. En effet, beaucoup de motifs sont inspirés de frises et de broderies japonaises.

Elle avait même créé des ensembles pour faire du sport. Idées que personne et aucune maison prestigieuse n’avaient encore prise jusque là, en France. Un univers qu’on pourra découvrir jusqu’au mois d’aout. Elle rend aussi indirectement hommage à ses mille couturières.

 

Jeanne-Marie Lanvin & Lanvin Paris: 125 años ║ 125 anos http://t.co/xvI0ty7TjX #anvinparis pic.twitter.com/FecseEOiLK

— Life Behavior (@LifeBehavior) 3 Juin 2014

A lire aussi: Jeanne Lanvin, l’intemporelle

Valentine Puaux

Écrit par valagathe