Un coup de pouce aux plus démunis

Le gouvernement a annoncé un nouveau plan de lutte contre la pauvreté. Il sera mis en place dès le 1er janvier 2015 et s’appliquera à tous les actifs qui gagnent entre 570 et 1.400 euros par mois.

 

Eligibilité

La prime d’activité sera déterminée en fonction du salaire des demandeurs et de sa situation de famille. Entre 4 et 5 millions de personnes seront éligibles à cette prime d’activité.

 

Allier le RSA à l’Allocation Spécifique de Solidarité (ASS)

Le but est de mettre en place un dispositif simple et efficace. Concrètement, un célibataire qui travaille à plein temps au SMIC pourra obtenir environ 130 euros mensuels (soit 1.560 euros par an). La Prime d’Activité remplacera donc le RSA activité et la prime pour l’emploi (PPE), et sera versée «dès le premier euro d’activité».

 

Emploi

Le plan permettrait aux demandeurs d’emploi d’accéder à une formation qualifiante gratuite.

 

Logements

L’objectif serait de diminuer les hébergements d’urgence précaires (nuits en hôtel) et de les remplacer par 13.000 solutions alternatives.

 

Santé

Il est prévu que le tiers payant (mutuelle) soit généralisé, un accès gratuit à la vaccination dans certaines structures ainsi qu’une prise en charge à 100% de l’échographie pré et post IVG.

 

Famille

Accompagner les jeunes de 16 à 25 ans qui sortent de l’aide sociale à l’enfance ou de la Protection judiciaire de la jeunesse sera expérimenté dans 7 départements.

 

Solidarité

L’engagement bénévole sera soutenu de même que le développement et l’expansion des associations.

Léa Bourdon

Écrit par julea