Turquie : puissante explosion à Diyarbakir

Une forte explosion d’origine indéterminée s’est produite ce vendredi près d’un bâtiment de la police à Diyarbakir, dans le sud-est de la Turquie. Un premier bilan fait état d’un mort et une trentaine de blessés. 

Une puissante explosion d’origine inconnue a eu lieu, ce vendredi 4 novembre, dans le sud-est de la Turquie, à Diyarbakir, faisant un mort. L’explosion survenue dans le quartier de Balgar devant un bâtiment de la police, a laissé apercevoir une énorme fumée épaisse qui s’élevait dans le ciel.

D’après un journaliste de l’Agence France-Presse présent sur place, plusieurs immeubles d’habitation voisins du bâtiment de la police ont été fortement endommagés et des coups de feu ont aussi éclaté après la déflagration.

Cette explosion survient quelques heures après l’interpellation des dirigeants et des députés du principal parti pro-kurde du pays dans le cadre d’une enquête « antiterroriste » en lien avec les rebelles du PKK (Parti des travailleurs du Kurdistan). Mais il n’était pas possible d’établir dans l’immédiat un lien entre ces deux événements.

Selon le journaliste de l’AFP, les policiers auraient tiré des coups de feu en l’air pour disperser la foule, qui criait des slogans contre le gouvernement.

Le PKK, un groupe classé « terroriste » par Ankara et ses alliés occidentaux, a revendiqué ces derniers mois plusieurs attaques à la bombe contre des cibles de la police à travers la Turquie.

Depuis quelques mois, la situation s’avère particulièrement tendue dans le sud-est de la Turquie. La fin d’un cessez-le-feu à l’été 2015, avait marqué un regain de violences entre Ankara et le PKK. Depuis 1984, le bilan de leurs affrontements réguliers s’élève à environ 40 000 morts.

 

Barbara Debout

Écrit par Barbara Debout