Trump nomme à la Défense le « Mad Dog »

C’est lors de la tournée de remerciements dans le Cincinnati que le nouveau président des Etats-Unis, Donald Trump, a annoncé que James Mattis prendra la tête du Pentagone.

Qui est ce James Mattis, 66 ans, surnommé le « Mad Dog » (« chien enragé ») ?

Ce « nom de guerre » n’est pas le plus approprié au personnage. Il lui a été attribué à cause de ses prises de positions détonantes et son franc-parlé. Lors d’une conférence à San Diego en 2005, il assumait par exemple le fait d’aimer tirer et se battre avec les opposants : « En Afghanistan, il y a des types qui battent leur femme parce qu’elles n’ont pas porté de voile. Ces types n’ont plus aucune virilité, donc c’est amusant de tirer sur eux…« 

Mais il ne faut pas se fier aux apparences. Malgré ses dires, James Mattis est considéré comme intellectuel parmi ses pairs et un leader hors-norme. Il est diplômé d’un Bachelor of Arts en histoire à la Central Washington University.

Pendant ses années de services, il était connu par ses supérieurs pour sa bibliothèque contenant plus de 7.000 livres. Le général en chef Robert H. Scales le décrit comme « l’un des hommes les plus gentil et poli qu’il ait connu« .

Les experts américains ont tout lieu d’être rassuré par l’annonce de Donald Trump, car l’homme connait bien le terrain syrien et irakien. Et sa position intéressante contre la torture a plu au nouveau président.

https://twitter.com/healthandcents/status/804555522410102785

 Donald Trump à Cincinnati :

Carl Klink

Écrit par Carl Klink