Trois expos parisiennes à ne pas rater

L’incontournable – David Bowie Is

David Bowie Is à la Philharmonie de Paris

David Bowie Is à la Philharmonie de Paris

L’exposition anglaise fait escale à Paris. Remaniée pour l’occasion, elle nous invite à plonger dans l’univers créatif de l’artiste le plus inclassable de l’univers musical. Plus de 300 objets, costumes, décors de films et manuscrits de chansons sont rassemblés à la toute nouvelle Philharmonie de Paris.

Un baptême comme on en rêve pour un espace culturel ambitieux.

« David Bowie Is », à la Philharmonie de Paris, du mardi 3 mars au dimanche 31 mai

 

La surréaliste – Dali fait le mur

Affiche de l'exposition

Affiche de l’exposition

L’artiste de plus polymorphe du XXe siècle inspire les graffeurs. Comme lui, les street artistes cassent les codes du monde de l’art et ne s’imposent aucune limite. Une vingtaine d’artistes créent des fresques impressionnantes qui envahissent les murs du bien nommé espace Dali, dans le XVIIIe arrondissement de Paris.

« Dali fait le mur »,à l’Espace Dali, du 11 septembre 2014 au 15 mars 2015

 

La pointue – Florence Henri

Affiche de l'exposition "Miroir des avant-gardes"

Affiche de l’exposition « Miroir des avant-gardes »

Florence Henri est une artiste accomplie. Pianiste puis peintre, c’est finalement vers la photographie qu’elle se tourne, participant aux premiers mouvements du Bauhaus allemand. Mais c’est à Paris que l’artiste développe un art très personnel. Ses compositions s’appuient sur un jeu de miroirs et de prismes et un travail de l’espace et de la lumière d’une précision exceptionnelle.

Une influence majeure dans la photographie moderne.

« Miroir des avant-gardes », Florence Henri au Jeu de Paume, du 24 février au 17 mai

Écrit par rokiamarie