Trezeguet : une carrière en chiffres

David Trezeguet (37 ans) a confirmé aujourd’hui dans les colonnes de L’équipe la fin de sa carrière footballistique. Après Thierry Henry, un nouveau symbole de la génération 98 raccroche les crampons. Retour sur la carrière d’un phénomène du ballon rond en quelques chiffres. 

21

C’est le nombre d’année que le Franco-Argentin a passé sur les terrains de football professionnel. Une longévité qui  est à la hauteur de son talent et surtout de sa précocité. Il joue son premier match professionnel avec le club argentin Atletico Platense à l’âge de 16 ans et 8 mois en juin 1994. Durant sa carrière, il portera notamment le maillot de l’AS Monaco, de la Juventus ou encore de River Plate (Argentine).

308

Pendant plus de deux décennies l’international français aura fait trembler les filets à 308 reprises en 627 rencontres. Placé à la pointe de l’attaque, ce talent de serial buteur lui vaudra tout au long de sa carrière le surnom de Trezegoal. 

10

David Trezeguet a passé 10 années à Turin sous les couleurs de la Juventus (2000-2010). Transféré pour 23 millions d’euros de l’AS Monaco vers la Juve, le goleador a inscrit 171 buts en 320 rencontres avec l’équipe italienne. Ses statistiques hors normes lui permettent de détenir le statut de meilleur buteur étranger de l’histoire du club. 10 c’est aussi le nombre d’année passé avec les Bleus (1998-2008) avec qui il remportera la Coupe du Monde et la Coupe d’Europe en 1998 et 2000. Enfin, 10 c’est le nombre de titres remportés durant sa carrière : 1 Coupe du monde, 1 Euro, 2 Ligue 1, 1 Trophée des champions, 2 Serie A, 2 Supercoupes d’Italie, 1 Serie B.

1

Le 2 juillet 2000, à Rotterdam (Pays-Bas) en finale du Championnat d’Europe face à l’Italie, David Trezeguet propulse l’équipe de France sur toit de l’Europe (2-1)  en inscrivant le but de la victoire, but en or,  durant les prolongations. Un but qui restera gravé à jamais dans le panthéon du football français. Quasiment 6 ans plus tard jour pour jour, toujours face à l’Italie mais cette fois en finale de la Coupe du Monde, David Trezeguet est le seul joueur à manquer son tir-au-but (1-1, 5-4 tab) privant la France d’une seconde étoile sur le maillot.

 

Eliot Deval

Écrit par jordaneliot