TOP 5 : les pires propositions de Donald Trump

Enorme surprise outre-Atlantique. Les Américains ont choisi Donald Trump pour être le 45ème président. Un candidat souvent critiqué pour ses déclarations et ses propositions surréalistes. Top 5 des points chocs de son programme.

Immigration : « Le Mexique envoie “de la drogue et des violeurs” aux Etats-Unis » 

Lors de son discours de campagne, Donald Trump avait parlé des Mexicains en les appelant « les criminels » et « les violeurs ». Comme l’écrit l’Obs  son ambition est de construire un mur de 1.600 kilomètres de long à la frontière mexicaine afin de stopper l’endiguement de l’immigration. Tout ça au frais du Mexique bien évidement.

11 millions : c’est le nombre d’immigrants clandestins que Donald Trump veut expulser. Et, imposer à ceux qui reviendraient aux États-Unis après l’expulsion une peine de prison fédérale de deux ans minimum.

Économie : “C’est quand, la dernière fois qu’on a battu la Chine lors d’un accord commercial ? Moi je bats la Chine tout le temps. Tout le temps.”

Pour le nouveau président des États-Unis, le protectionisme est l’un des points fondamentaux de son programme et notamment en économie. Il a annoncé son intention de renégocier le traité de libre échange nord américain et le retrait de son pays du partenariat trans-pacifique.

Pas partenaire, juste concurrent. La Chine est responsable majoritairement du déficit américain pour Donald Trump. Et pour contrer sa puissance il veut imposer une taxe supplémentaire pour les produits «made in China ».

Sécurité : «J’ai des amis musulmans, ce sont des gens très bien, mais ils savent qu’il y a un problème, et on ne peut plus le tolérer »

  • Autoriser la torture
  • Tuer les familles des terroristes afin de dissuader les potentiels djihadistes
  • Stopper l’immigration des régions liées au terrorisme et mettre en place un contrôle exceptionnel aux frontières.
  • Augmenter le budget pour la défense américaine qui possède déjà la subvention la plus importante du monde.

Politique étrangère : « Je dirais que Poutine est un homme plus sympathique que moi »

Les alliées des États Unis au sein de l’OTAN ne dépensent pas assez pour assurer leur propre sécurité pour Donald Trump qui menace de les sortir en cas de refus.

Il parle d’une coopération avec Vladimir Poutine afin de « mettre KO » l’organisation de l’État Islamique.

Écologie :  « Le concept de réchauffement climatique a été créé par et pour les Chinois dans le but de rendre l’industrie américaine non-compétitive. »

Le nouveau président des États Unis avait promis de démanteler l’accord de Paris sur le climat et qu’il supprimerait l’Agence de protection de l’environnement. Il souhaite lever les restrictions à la production d’énergies fossiles et relancer le projet d’oléoduc Keystone XL auquel le président Barack Obama s’était opposé en février 2015.

Pour retrouver les 21 pires citations du nouveau président des États Unis, voici un article des Inrocks qui résume assez bien la pensée du milliardaire.

Source : le Figaro 

Marie Roux.

 

Écrit par Marie Roux