Terrorisme : l’Australie vote la déchéance de nationalité

Alors que la France tarde à se décider, l’Australie a adopté vendredi 4 décembre une loi permettant de déchoir de leur nationalité les binationaux impliqués dans des activités terroristes.

A ce jour, l’Australie estime qu’il y a environ 110 citoyens australiens engagés en Syrie ou en Irak dans des groupes djihadistes comme Daech. Pour éviter le retour de ces derniers, le gouvernement a voté un amendement permettant de déchoir les binationaux de leur nationalité.

Cette loi vise directement les binationaux australiens impliqués dans des activités terroristes à l’étranger ou en Australie. George Brandis, ministre de la Justice, a expliqué que les personnes déchues de leur nationalité seraient sous l’autorité du gouvernement de leur autre nationalité.

La mesure n’a pas été saluée par tout le monde. Plusieurs organisations de défense des droits de l’Homme se sont insurgées contre cette loi qui renforcer, selon eux, l’idéologie des extrémistes sur l’existence d’un clivage entre les bons Australiens et les autres.

Ces organisations ont également dénoncé le fait que le gouvernement australiens se décharge sur d’autres pays moins bien armés. Une méthode qui favoriserait le terrorisme au lieu de le contenir.

Écrit par nacerm