Ted Cruz, l’homme qui fait de l’ombre à Donald Trump

Le 1er février, l’Iowa sera le premier Etat à voter lors des primaires républicaines. Ted Cruz commence à pointer le bout de son nez et à faire de l’ombre au charismatique Donald Trump.  Mais qui est-il vraiment ?

Lors du dernier sondage effectué en Iowa, c’est l’ultra-conservateur Ted Cruz qui est arrivé en tête. Il rassemble 31% des intentions de votes alors que l’omniprésent Donald Trump ne recueillerait que 27% des électeurs. Si la réputation du milliardaire new-yorkais n’est plus à faire avec ses propos chocs après les attentats du 13 novembre, le premier est relativement anonyme de notre côté de l’Atlantique. De fait, à 45 ans, ce Cubain d’origine est jeune sur la scène politique américaine. C’est en 2012 qu’il fait son apparition en remportant la présidence du Sénat du Texas. A l’époque, son principal soutien n’était personne d’autre que Sarah Palin … à présent aux côtés de Donald Trump.

Désormais, la force de Ted Cruz, c’est d’avoir séduit l’électorat de son rival. En effet, il est encore plus à droite que Trump : anti-mariage gay, anti-avortement, pour le port d’arme sans la moindre restriction et pour la peine de mort ! Ses convictions sont bien ancrées et il en fait sa force. Il a d’ailleurs plusieurs fois critiqué Barack Obama à propos de sa non-gestion du dossier syrien.

Son coloc de fac se lâche sur Twitter

Alors que la côte de popularité de Ted Cruz monte en flèche auprès des électeurs de droite, des « révélations » sur son passé ont fuité sur Twitter. En effet, Craig Mazin, célèbre cinéaste (il a notamment écrit le scénario de Scary Movie 3 et 4) qui se présente comme l’ancien colocataire du candidat républicain, a lâché de savoureuses anecdotes.

« Je reçois des emails de personnes qui regrettent que je n’ai pas étouffé Ted Cruz dans son sommeil en 1988. Que genre de monstre pensez-vous que je suis ? Un monstre qui prédit l’avenir ? »

« En 1988, j’ai gerbé sur tous les livres de Ted Cruz. JALOUX ? »

Certains tweets remontent même à 2012, lorsque Cruz était élu au Sénat.

« Mon coloc de première année à la fac va être élu sénateur. Au cas où je ne l’avais pas précisé, c’est un gros connard. »

Cyril Camacho

Écrit par Cyril Camacho