Syriza, un nouvel espoir pour l’Europe ?
Drapeaux de plusieurs partis politiques grecs: Synaspismós, AKOA, DIKKI, Kokkino et à droite Syriza source: Wikipédia

Drapeaux de plusieurs partis politiques grecs: Synaspismós, AKOA, DIKKI, Kokkino et à droite Syriza
source: Wikipédia

Le parti politique de la gauche radicale Syriza pourrait remporter les élections législatives de dimanche. Selon les sondages, il peut même espérer la majorité absolue. De quoi redonner espoir aux partis européens. 

Les sondages sont unanimes. Le parti politique de la gauche radicale devrait remporter ce dimanche plus de 151 sièges, soit la majorité absolue. Une majorité qui permettrait au parti de renégocier la dette du pays. L’enjeu est crucial à la fois pour la Grèce placée sous tutelle financière depuis 2010, mais aussi pour ses créanciers internationaux, notamment l’union Européenne. A quelques jours du vote, le parti d’Alexi Tsipras entend remettre en cause les réformes et mesures d’austérité imposées par le parti conservateur Nouvelle Démocratie, sous la direction du premier ministre Antonis Samaras.

Un choix historique

Après une longue période d’austérité, les Grecs devront élire 300 députés à la proportionnelle dite renforcée. Si le parti dispose déjà d’un bonus de 50 sièges, il est dans l’obligation d’obtenir une majorité absolue, faute de quoi Syriza devra négocier une alliance avec d’autres partis politiques.

 

Rokia Dosso

 

 

 

 

Écrit par rokiamarie