Syrie : Obama demande la fin des frappes russes
Barack Obama

Le président américain Barack Obama à son bureau

Le Président américain Barack Obama a demandé à son homologue russe Vladimir Poutine de cesser les frappes de l’armée russe contre des groupes de l’opposition modérée en Syrie, comme le veut l’accord international conclu à Munich jeudi dernier. 

Suite à un appel téléphonique samedi entre les deux chefs d’état, Barack Obama « a souligné qu’il était dorénavant important que la Russie joue un rôle constructif en cessant sa campagne aérienne contre les forces de l’opposition modérée en Syrie« , assure un communiqué de presse de la présidence américaine.

Jeudi dernier, 7 pays et trois organisations multilatérales, dont les Etats-Unis, la Russie, l’Arabie saoudite, l’Iran, la Turquie et l’Union européenne étaient réunis au ISSG à Munich et ont convenu à une « cessation des hostilités ».

Frappes russes en Syrie

Capture d’écran YouTube de frappes russes en Syrie

Ils ont aussi appuyé l’importance de mettre en oeuvre dans les plus brefs délais un accès humanitaire au niveau des zones assiégées en Syrie et d’amorcer un apaisement des hostilités sur l’ensemble du territoire syrien.

Malgré toutes ces promesses de trêve, l’avancée vers une résolution du conflit syrien semblait de plus en plus compliquée dimanche, car la Turquie et la Russie s’accusent mutuellement de mettre de l’huile sur le feu au sein du conflit.

Selon la Maison Blanche, Barack Obama et Vladimir Poutine sont « tombés d’accord pour rester en communication à propos du travail important du ISSG » au terme de leur conversation téléphonique.

Samanta Beltra 

Écrit par Samanta Beltra