SwissLeaks : Pigasse et Bergé font le tour du Monde

Suite au scandale HSBC Suisse révélé par Le Monde, les principaux actionnaires Pierre Bergé et Matthieu Pigasse ont désapprouvé les méthodes des journalistes.

C’est sur RTL que Pierre Bergé, président du Conseil de surveillance du Monde, s’est exprimé concernant l’affaire SwissLeaks. Une attitude dite « populiste » qui selon lui, n’a pas sa place au sein de cet empire de la presse française. Pierre Bergé dénonce les méthodes des journalistes et n’approuve pas la dénonciation de personnes :

« Ce n’est pas pour ça que je leur ai permis d’acquérir leur indépendance. Ce sont des méthodes que je réprouve »

En parallèle, Matthieu Pigasse, coactionnaire du Monde et vice-président de la banque Lazard, approuve les dires de Bergé mais reste cependant « fier » du travail d’investigation des journalistes. Selon l’homme d’affaires, il ne faut pas non plus tomber dans la délation mais le premier devoir du journaliste est d’enquêter sur la vérité.

« Il est vrai qu’il y a un juste équilibre à trouver entre le fait de divulguer des informations d’intérêt général, d’intérêt public » et le fait « de ne pas tomber dans une forme de maccarthysme fiscal et de délation » Matthieu Pigasse

Un avis qui ne fait pas l’unanimité, puisque le directeur du journal, Gilles Van Kote, a réagi face aux attaques en rappelant l’existence d’une charte éthique indiquant que « les actionnaires n’ont pas leur mot à dire sur les contenus éditoriaux ». Il a déclaré à l’AFP que c’était « des décisions d’ordre éditorial (…) du ressort de la direction du journal ».

Quant au troisième actionnaire, Xavier Niel, fondateur du groupe Iliad (Free), il ne s’est pas encore prononcé sur le sujet. Sa réaction ne saurait attendre.

Pour rappel, la filiale suisse de la banque HSBC est au fait parler d’elle depuis mardi dernier. Elle aurait aidé de nombreux clients (personnalités publiques et riches industriels) à cacher une partie de leur fortune, afin de leur éviter de payer des impôts.

Olivia Blanc

Écrit par stevia