L’affaire Swissleaks n’épargne personne. Pas même le monde du sport. L’enquête révèle des montages financiers orchestrés par la filiale suisse de la banque HSBC et n’en déplaise à certains, de grands sportifs sont impliqués. Toutes disciplines confondues.

Christophe Dugarry, c’est le premier nom qui a filtré dans les médias.
En 2005 et par l’intermédiaire d’HSBC, il aurait ouvert un compte associé à une société offshore du nom de Faroe Capital. 2 millions d’euros y seraient déposés.
Mais « Duga » comme on l’appelle dans le milieu n’est pas seul puisque l’ancien international Uruguayen Diego Forlan est lui aussi visé par cette enquête.

Le tennis n’est pas non plus en reste. Sur la liste apparaissent les noms de deux anciens membres du Top 10 du circuit mondial masculin. Le non moins célébre joueur russe Marat Safin et le thaïlandais Paradorn Srichaphan. Les deux sportifs auraient à eux deux défiscalisés près de 5,5 millions d’euros par le biais de la banque HSBC.

Côté circuit et Formule 1, Michael Schumacher prend la tangente . L’ancien pilote actuellement convalescent suite à son accident de ski survenu il y a maintenant un an apparaîtrait dans la liste de la banque.
Mais c’est l’ancien champion du monde Fernando Alonso qui part en pole positon dans ce grand prix de l’évasion fiscale puisqu’il cumulerait jusqu’à 42 millions d’euros sur des comptes suisses.

Florian Sourieau

 

A lire également :
http://iejnews.com/les-femmes-au-foyer-de-laffaire-swissleaks/
– http://iejnews.com/le-swissleaks-en-8-questions/
– http://iejnews.com/swissleaks-la-plus-grande-affaire-de-fraude-fiscale-du-siecle/

Écrit par mafloalex