Surtaxation des CDD : économistes et syndicats en désaccord

Le gouvernement a fait part ce matin de sa volonté de surtaxer les Contrats à Durée Déterminée (CDD). Economistes et Syndicats voient, encore une fois, leur avis diverge sur ce qui ne semble être qu’une piste annoncée.

Cela « va marcher », cette mesure pourrait « lutter contre la précarité »,  empêcher « les allers-retours entre les CDD courts et le chômage qui coutent extrêmement cher à l’assurance chômage ». Eric Heyer, directeur du département analyse et prévision de l’OFCE (l’Observatoire français des conjonctures économiques) a commenté cette probable mesure gouvernementale, ce matin sur France Info.

Du côté des syndicats, la CGPME, (Confédération Générale du patronat des Petites et Moyennes Entreprises),  n’y voit pas une « bonne idée ». Cela signifierait, pour Jean-Eudes du Mesnil, secrétaire général, « que l’on augmenterait le coût du travail, et que l’on pénaliserait la création d’emplois (…) il faudrait s’interroger sur l’embauche en CDD privilégiée par les patrons plutôt que celle en CDI ».

Evidemment, les politiques y vont aussi de leur tweet :

Finalement, cette annonce ne semble être que le prolongement de ce que provoque le projet de loi depuis le début : la division. Les acteurs économiques principaux n’arrivent pas à se mettre d’accord entre eux. Pour rappel, la CGT, qui avait désiré cette taxation des CDD, souhaite un retrait pur et simple du texte de lois de l’actuelle ministre du travail.

A lire : Taxation des CDD, projet phase de la CGT

« Diviser pour mieux régner », il  semble que le gouvernement n’y arrive qu’à moitié.

Maxence Bernaud

Écrit par Maxence Bernaud