Stranger Things Saison 2 : l’incroyable stratégie marketing de Netflix

Pour promouvoir la sortie de la saison 2 de “Stranger Things” (disponible depuis le 27 octobre dernier), Netflix a sorti l’artillerie lourde auprès du grand public. Petite revue des « coups de com » autour de la série (garantie sans spoiler).

Arrivée comme un OVNI sur la plateforme de streaming en juillet 2016, la saison 1 de “Stranger Things” a très rapidement captivé les foules. À l’époque, bien sûr, Netflix avait réalisé quelques opérations marketing autour de la série créée par les jumeaux Matt et Ross Duffer, mais après le buzz de la saison 1, la suite était attendue et il fallait bien la vendre. C’est la raison pour laquelle, à travers divers partenariats et initiatives, Netflix a mis en place une multitude d‘opérations de communication, toutes aussi différentes les unes des autres.

Des choses étranges dans les VTC américains

Ce n’est pas le premier coup de projecteur autour de la série, mais c’est en tout cas l’un des plus effrayant réalisé par Netflix. Nous sommes le 25 octobre 2017, la saison 2 de “Stranger Things” sort dans deux jours et à l’approche d’Halloween, la plateforme de streaming se sent obligée de faire monter la pression, quitte à effrayer des personnes qui n’avaient rien demandées. Grâce à un partenariat avec Lyft, une application de VTC américaine, Netflix met en place une caméra cachée et surprend les utilisateurs de Lyft à Los Angeles et Philadelphie. Un VTC qui bascule dans le monde à l’envers, il y a de quoi paniquer…

La traversée de New York

Déjà présente avec les acteurs de la série sur presque tous les Comic On mondiaux (festivals dédiés aux comic’s et à la pop culture), l’équipe de communication de Netflix a mis le paquet pour l’édition newyorkaise en déployant dans les rues une armée de Dustin (l’un des héros) à vélos, tous chargés de transporter les fans au Comic On. Une initiative drôlement pratique qui a forcément créé le bouche à oreille dans les rues de « La Grosse Pomme ».

Armée de Dustin sillonnant les rues de New York

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Toujours à New York, les citoyens ont pu apercevoir ce bus plutôt original…

Et si vous êtes Parisiens et que vous êtes passé par la gare Saint Lazare, vous avez certainement aperçu l’énorme mise en scène constituée d’un vélo rétro, une borne de jeu d’arcade et une montagne de télévisions cathodiques.

Une communication dans le monde à l’envers

Bien entendu, le monde à l’envers de “Stranger Things” n’existe pas dans la vraie vie, ou du moins on ne le sait pas encore… Aujourd’hui, la virtualité que peut représenter internet semble être un des seuls échos à un monde parallèle. Et ça, Netflix l’a bien compris et s’est emparé de la toile pour se hisser dans votre tête à la manière du Demogorgon.

Spotify ou l’easter egg caché

Interface Spotify de la bande originale de « Stranger Things »

Particules fines flottantes éclairées à la lampe torche dans un décors sombre ou les racines gluantes grimpent de part et d’autre, on se croirait presque enfermé avec Jim Hooper le chérif de Hawkins pourtant nous sommes sur Spotify. Netflix s’est appuyé sur la plateforme de streaming musicale pour rendre attractive la page de la bande originale de la série. Un easter egg y est caché et si vous le déclenchez, vous basculez dans le monde à l’envers. Mais ne vous inquiétez pas un retour à la normale est prévue en bougeant votre souris.

Pour pousser le « coup de com’ » encore plus loin, Netflix et Spotify ont mis au point un site permettant de découvrir le personnage avec lequel vous avez le plus de points communs, et ce, grâce à vos goûts musicaux définis à l’aide d’une petite liste de propositions.

Snapchat au cœur de la maison des Byers

C’est là où les équipes de Netflix montrent qu’ils savent vraiment utiliser à bon escient les outils de 2017. Le jour de la sortie de la série, le 27 octobre dernier, la plateforme, première sur les séries, a lancé une opération marketing inédite grâce au savoir-faire de Snapchat. Du jamais vu. Le temps d’une journée, le réseau social a dévoilé un véritable monde en réalité augmentée, le fameux monde à l’envers de la série, sous le nom de Portal World Lens, soit le filtre vers un autre monde. Une porte toute simple une fois franchie, vous fait basculer dans le salon des Byers. Vous pouvez dès lors vous déplacer dans ce monde virtuel qui vous réservera quelques petites surprises.

Parler de Dustin c’est bien, parler à Dustin, c’est encore mieux

 En voyant les héros de la série discuter entre via Talkie-Walkie vous avez surement eu envie de prendre le vôtre pour interagir avec les personnages ou même de répondre à Dustin lorsque personne ne lui répond. Grâce à un partenariat avec Google, Netflix rend désormais la chose possible. Évidemment Gaten Matarazzo, l’acteur qui incarne Dustin n’est pas suspendu à son téléphone en attendant votre appel. En réalité, il s’agit d’un jeu audio interactif penseré par Netflix. Pour y jouer il faut avoir un assistant Google Home, habiter dans un pays anglo-saxon et dire « Hey Google, parle à Dustin de Stranger Things ». Pour ce qui est de la suite, voyez par vous même …

 

Une campagne de pub qui cible surtout les fans des années 1980

Les équipes de Netflix sont un peu comme Onze (Eleven dans la VO) :  vous ne les voyez pas forcément mais elles vous voient et vous ciblent même. Surtout vous les nostalgiques des années 80. Si vous avez vu la série vous comprendrez que les réalisateurs se sont énormément inspirés de cette période. Alors pour faire patienter les fans en attendant la sortie, Netflix s’est appuyé sur le développeur Bonus XP pour créer un jeu d’arcade typique des années visées : “Stranger Things : The Game”. Jeu pixélisé en 8bits, combat aux poings, tout y est.

En réalité, cette opération, en plus d’avoir attirée les nostalgiques des “Dig Dug” et autres, a servi à Netflix d’avoir un peu plus de retombées dans la presse spécialisée en jeux vidéo. Une presse chère aux yeux des créateurs de “Stranger Things”.

 

Le coup des affiches dérivées

Pour encore mieux teaser la série auprès de sa cible, le compte officiel Twitter de Stranger Things a publié durant tout l’été des affiches rappelant les classiques des années 1980. Des Goonies aux Dents de la Mer en passant par Alien, la reconstitution est plutôt réussie.


Différentes affiches éditées par Netflix reprenant les codes des grands classiques

Enfin, pour vous faire basculer dans les années 1980 une bonne fois pour toute, Netflix a sorti grâce à la maison de production Lake Records, la bande originale de la série sur cassette audio pour le côté vintage comme le dévoile le site Nerdist. Alors si vous voulez chassez le Demogorgon en musique, sortez vos walkmans et enfilez les Reebok édition limitée sorties là aussi à l’occasion de la série. Les sneakers Reebok Ex-O-Fit Hi Clean de 1984  portées par Dustin sont bel et bien en vente et petit cadeau, il a griffonné dessus les logos de ses films préférés.

 

Sacha Rey 

 

Photos Dustin dans les rues de New York : ©Doner.LA et ©Netflix

Photos interface Spotify : ©Spotify

Photos affiches films : ©Netflix, ©UFD, ©D.R,

Photos Reebok édition limitée : ©Bait

 

Écrit par Sacha Rey

Laisser un commentaire