Sport commando en espace urbain

Pompes, abdos, course, renforcement musculaire… c’est le principe du workout challenge. A la manière d’un commando militaire, cet organisme propose depuis un an la possibilité de se surpasser. Un seul terrain de jeu, le parc de Bercy dans le 12ème à Paris. 

 

11082684_10206607067197987_851922864_n

Début de l’entraînement: 12 h30. Une quinzaine de participants commence le parcours. @V.Marchetti

 

Pas une minute de répit ! Depuis un an, l’organisme Urban Challenge propose des entraînements intensifs en groupe et en plein air. Les bancs, marches d’escaliers ou rampes deviennent, le temps des séances, de véritables accessoires de sport.

Assurées par des militaires, des sportifs de haut niveau voire des pompiers, ces  séances peut être assimilées à de véritables un stage commando.  L’objectif premier : pousser les participants à dépasser leurs limites.

« Ils ne sont pas là pour faire une simple promenade », plaisante Bernard, pompier responsable de l’entrainement. « Je les stimule un peu », s’amuse-il, « mais le but n’est pas de les faire souffrir ».

En outre de leur apporter un entrainement à haute intensité, les intervenants mettent à l’épreuve  leur force mentale. Les différents coachs qui se relayent, proposent des exercices adaptés à chacun et réalisables par tous.

 

« Chez nous, on retrouve tous les niveaux : du débutant au sportif confirmé. » La séance dure généralement une heure selon la demande des exercices.

11086982_10206607071078084_1825849698_n

Les sportifs révisent leurs gammes au parc de Bercy. @V.Marchetti

Repousser ses limites

Les férus de sport ne constituent pas la majorité du public accueilli. « On a vu des gens qui voulaient se remettre au sport après les fêtes de fin d’année et qui ont accroché », déclare-t-il. » Ce sont des personnes qui pourraient s’entrainer dans les salles mais qui préfèrent rester à l’extérieur dans un parc ». »Depuis, ils y ont pris goût et continuent car l’ambiance n’est pas la même ». Vecteur de lien social et d’amitié, le Workout Challenge semble contribuer à l’épanouissement de tous :

« Autour de nous, que ce soit des débutants, des mères au foyer, des anciens, l’émulation, ici est toujours présente », avoue Yohan, pratiquant depuis trois mois.« Un petit coup de mou, et un œil à ses compagnons suffit à vous booster’‘ réplique Marco.

Aucun répit pourtant. Les pompes succèdent aux gainages et aux flexions. Et la course s’intensifie. L’ambiance est saine pendant que le coach s’amuse de son rôle de sergent.

Avant la fin de la séance, derniers exercices d’abdos-fessiers et d’étirements :

« Je suis tellement fatiguée que je  ne m‘aperçois même pas que c’est fini », s’exclame Sabine.

Le coach, ravi, félicite ses troupes et ordonne le retour aux vestiaires! Partager la passion du sport en plein air, le tout dans un esprit de camaraderie, est le seul produit dopant consommable, sans modération…

Vincent Marchetti et Pierre Malon

A lire les autres articles du dossier :

Le sport s’implante en milieu urbain 

La rue, berceau des sports insolites

Le Break dance, plus vieux sport de rue

Le skate, plus qu’un sport, un mode de vie

Écrit par GP