Sondage : quel avenir pour la gauche française ?

Parti socialiste et France insoumise

A l’heure où Emmanuel Macron a bouleversé les clivages historiques de la vie politique française, la gauche tente difficilement de se reconstruire. Le journal Libération a réalisé un sondage auprès des Français pour tenter de connaitre leurs idées, leurs déceptions mais aussi leurs attentes vis-à-vis de la gauche française. Décryptage.

En quelques mois, la gauche française est passée d’une majorité écrasante à l’Assemblée nationale à une petite centaine de députés. Emmanuel Macron n’y est pas étranger. Le président de la République a rabattu les cartes, voire même changé les règles du jeu de la vie politique française. Fini le clivage droite/gauche traditionnel, les Français ont élu une majorité centriste ‘transpartisane’.

Pour les partis, difficile de savoir où se situer lorsqu’un tiers des sympathisants de gauche approuve l’action du président de la République. Pourtant, une majorité de Français s’accorde à dire que les idées «de gauche» sont utiles au débat public (57%). Dès lors, il s’agit pour les partis de construire une ligne politique en accord avec les attentes de leurs sympathisants.

Des valeurs à définir

Si la majorité du dernier quinquennat symbolisait la social-démocratie, les valeurs de la gauche française doivent désormais évoluer selon les sympathisants. Plus de la moitié d’entre eux souhaitent que demain, la gauche fasse de l’écologie son identité. 40% pensent que la gauche devra se tourner vers un socialisme renforcé à l’avenir. Ainsi, une gauche «éco-socialiste» serait une gauche susceptible de redevenir une force politique majeure pour 51 % des Français.

 

 

Des gauches irréconciliables ?

Toutefois, plus d’un Français sur deux estiment que la gauche est aujourd’hui divisée. Entre le Parti socialiste et la France Insoumise, les idées apparaissent pourtant proches aux yeux des Français. Le non-retrait de Benoit Hamon au profit de Jean-Luc Mélenchon lors de la dernière élection présidentielle semble encore dans toutes les têtes. 62% des sympathisants de gauche pensent que les principales oppositions entre les deux partis sont des oppositions de personnes, davantage que des oppositions idéologiques.

 

Quelle personnalité pour incarner la gauche?

Aujourd’hui, l’ensemble du paysage politique français est en recomposition. Mois après mois, les partis politiques trouvent leur ligne idéologique comme leur leader. A gauche, la reconstruction paraît plus difficile.

Le Parti Socialiste, que 56% des Français pensent voir disparaitre dans les années à venir, se cherche un chef. Les sympathisants de gauche estiment que Jean-Luc Mélenchon incarne le mieux la gauche française (48%) suivi par Benoit Hamon (35%), deux personnalités qui ont, tour à tour, quitté le PS…

 

 

Aujourd’hui, Anne Hidalgo, Stéphane Le Foll et Najat Valaud-Belkacem apparaissent comme les possibles futurs responsables du Parti Socialiste. Ce sont pourtant des personnalités pour qui les Français n’ont que peu d’estime.

 

A la recherche d’un leader, de valeurs ou tout simplement d’un électorat, la gauche française continue de se chercher depuis les changements majeurs qu’a rencontré la vie politique française cette année. Pour la gauche (et le PS), l’espoir persiste mais il faudra se réinventer sur de bases nouvelles. Pourquoi ne pas puiser dans le passé, avec l’Union de la gauche et un programme commun ?

Pierre-Alexis Jemin

Edité par Léa Bitton

Écrit par IEJ3B