Selma, hommage poignant à Martin Luther King

En salles depuis aujourd’hui, Selma rend hommage pour la première fois dans un film américain à Martin Luther King dans sa lutte pour le droit de vote pour tous. Mais outre son rendu historique, Selma propose aussi une réalisation poignante et une histoire passionnante. 

Film-événement de ce début d’année 2015, Selma est aujourd’hui au devant de la scène. Il est nommé aux Golden Globes, et aux Oscars dans les catégories meilleur film et chanson (et a remporté ce dernier grâce à la chanson Glory). Ava DuVernay est d’ailleurs la première réalisatrice noire à recevoir une nomination.
Cette seule et unique récompense lors de la cérémonie des Oscars, le 22 février, a créée la polémique, tant l’émotion était palpable lors de la diffusion du film.
Selma est pourtant l’un des films phares de 2015. Il montre les difficultés sanglantes qu’ont rencontrées les militants opprimés, à travers un scénario rocambolesque et une dose d’émotion intense.
Ce n’est donc pas un simple portrait de Martin Luther King. On y découvre ce personnage emblématique à travers l’excellent David Oyelowo, qui le rend justement naturel et humain. On y rencontre sa cellule familiale, on est pris en immersion totale au milieu des manifestations, Ava DuVernay n’en fait pas trop.
Un film historique, mais à la réalisation saisissante.

Lucas Arteaga

 

Écrit par malus