Séisme en Afghanistan et au Pakistan, bilan : 300 morts

Les secours s’organisent après la puissante secousse de magnitude 7,5 dans une région montagneuse aux confins des deux pays. Le bilan de 300 morts risque de s’alourdir à mesure que les sauveteurs progresseront.

La secousse sismique de magnitude 7,5 a en effet provoqué des glissements de terrain et coupé les communications. L’épicentre se situe dans le district de Jurm, au Badakhshan, province de l’extrême nord-est du pays qui compte un million d’habitants et dont une bonne partie est aux mains des talibans.

 

Au moins 228 morts au Pakistan. Des milliers d’habitants ont passé la nuit dehors, dans des températures glaciales, effrayés à l’idée de se trouver chez eux si des répliques survenaient, rapportent les médias pakistanais. Le travail des secours est en marche, des tentes, des couvertures et des matelas sont apportés.

Au moins 76 morts en Afghanistan. Le Premier ministre afghan Abdullah Abdullah a évoqué au moins 76 morts ce mardi, dont trente dans le Kunar (est), neuf dans le Badakhshan et deux dans la province de Baghlan. Sans compter les douze écolières dans le Takhar (nord-est) qui paniquées par les secousses ont été tuées dans une bousculade.

A lire aussi : Séisme dans le nord-est de l’Afghanistan : le bilan dépasse les 300 morts

 L’aide inattendue des talibans                                         

A la suite de ce terrible accident, une question se pose. Les talibans aideront-ils les sinistrés et faciliteront-ils le travail des ONG ?  Outre le terrain montagneux et l’isolement des hameaux touchés dans la province du Badakhshan, des rebelles talibans y combattent les troupes gouvernementales. Ce qui inquiète les ONG qui doivent intervenir sur le terrain. Cependant, dans un message diffusé en ligne, les talibans ont invité leurs « compatriotes de bonne volonté et les organisations caritatives à ne pas ménager leurs efforts pour fournir vivres et matériel médical aux sinistrés ». Enfin, ils ont assuré que les moudjahidine offriront « leur aide inconditionnelle aux victimes » et « faciliteront le travail des organisations caritatives ».

A voir aussi : les premières images du séisme au Pakistan

Mahaut Legendre

Écrit par mahaut legendre