Scandale pédophile aux États-Unis: mort du cardinal Law

Bernard Law, cardinal américain lié à un scandale pédophile, est décédé. (Crédit : capture écran Youtube Associated Press)

Le cardinal Bernard Law, mêlé à un scandale pédophile, est mort à Rome le mercredi 20 décembre, a annoncé le Vatican. Il avait 86 ans.

Son histoire a inspiré le film « Spotlight«  de Tom McCarthy. Le cardinal Law, ancien archevêque de Boston n’avait pu arrêter le scandale des prêtres pédophile de l’église catholique aux états unis. En décembre 2002, une équipe de journaliste du Boston Globe, dévoile un réseau de prêtre pédophile. À la suite de pressions de plus en plus fortes du clergé, le pape Jean Paul II avait à l’époque accepté la démission de Bernard Law. Même si le cardinal Law n’était pas accusé de pédophilie, il avait reconnu avoir protégé un des prêtre mis en cause. Paul Shaney, pourtant accablé par de nombreuses preuves d’attouchements sexuels.

« De vieilles blessures »

Le cardinal Law avait demandé pardon à tous ceux qui ont souffert de ses « manquements » et de ses « erreurs ». Après avoir abandonné la tête de l’archevêché de Boston, il devient cardinal de la curie, une section du gouvernement du Vatican qui lui a valu de vive critiques.
L’avocat des victimes Mitchell Garabedian, a déclaré a l’annonce de la mort de Bernard Law que l’événement « rouvrait de vieilles blessures » que le cardinal avait « tourné le dos à des enfants et permis qu’il soient victime d’abus sexuel ».

Archevêque depuis 1984 dans l’état du Massachusetts, là où se trouve l’une des plus importantes populations catholiques des États-Unis. Il faisait partie des personnalités les plus influentes du monde catholique de Boston, il influençait aussi les décisions politiques et judiciaires.

Marie Bloeme

 

Écrit par IEJ3B