Sarah Palin, nouvelle alliée de Donald Trump 

Sarah Palin, ancienne candidate républicaine à la vice-présidence américaine a apporté son soutien mardi à Donald Trump. L’ancienne tête d’affiche du Tea Party , appelle les Républicains à voter pour le milliardaire aux primaires qui débuteront le 1er Février.  

 

 

 

Lors d’un meeting de campagne du milliardaire américain, mardi dans l’Iowa, Sarah Palin, contestataire et opposée à l’Etat Fédéral et ses impôts, a prononcé un discours enflammé.

« Les autres candidats, soutenus par les élites, portent le politiquement correct comme une ceinture d’explosifs. […] Nous avons besoin de quelqu’un de nouveau, qui a la puissance et la capacité de faire sauter l’establishment »

Ancienne gouverneure de l’Alaska, Sarah Palin avait été choisie à la surprise générale par John McCain pour devenir sa colistière à la présidentielle de 2008 contre Barack Obama. Depuis, elle a perdu en influence, mais reste populaire dans les rassemblements conservateurs. Elle apparaît régulièrement pour dénoncer le pouvoir établi des élites politiques et économiques, en particulier contre les ténors du parti républicain. Elle n’exerce plus de mandat électif depuis juillet 2009.

Il est peu probable que l’annonce de mardi change la donne. Sarah Palin a préféré se positionner derrière Donald Trump plutôt que de soutenir le sénateur Ted Cruz, qu’elle avait aidé à se faire élire au Sénat en 2012.

Anticipant l’événement, Ted Cruz avait écrit plus tôt sur Twitter: «Sans son soutien, je ne serais pas au Sénat. Quoi qu’elle fasse en 2016, je resterai un grand fan».

L’Iowa donnera le ton le 1er février

Les Républicains font activement campagne dans le petit Etat de l’Iowa où les électeurs voteront le 1er février, première étape des primaires dans le pays. Pour l’instant, d’après les sondages, Donald Trump et Ted Cruz y sont au coude-à-coude.

Chesnais-Poler Raphaël

Écrit par Raphael Poler