Saad Hariri attendu à Paris, nouveau succès diplomatique pour Emmanuel Macron

L’ancien premier ministre libanais, Saad Hariri, doit arriver samedi à l’Élysée où il doit s’entretenir avec le président Emmanuel Macron. Sa venue dans la capitale constitue un vrai succès pour la diplomatie française.

La France veut redevenir une grande puissance. Le duo composé du Ministre des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, et d’Emmanuel Macron fonctionne, et réalise, pour le moment, un sans-faute au Moyen-Orient.

Le président français s’était déplacé aux Émirats en compagnie de son ministre il y a quelques semaines. En inaugurant le Louvre d’Abu Dhabi, Emmanuel Macron a déjà redynamisé l’influence de la France aux Émirats arabes unis. La France a également enrichi ses relations avec Beyrouth. Le chef d’État du Liban, Michel Aoun, est récemment venu en visite à Paris.

En communiquant avec les pays du Moyen-Orient, Emmanuel Macron souhaite être un intermédiaire entre ces pays en crise. La prochaine visite du Président, annoncée en 2018 à Téhéran, a sans doute fait réfléchir le prince héritier des Saoud, Mohammed Ben Salmane.

La France a également su maintenir des relations avec le Qatar et l’Égypte, par l’intermédiaire de Mohamed Ben Salmane et Hassan Rohani.

Aujourd’hui, la mission de l’Élysée est de ramener Saad Hariri à Beyrouth pour qu’il démissionne en bonne et due forme. Le premier ministre a perdu sa crédibilité et sa capacité à diriger son gouvernement. La France doit rendre au Liban sa dignité.

 

Benjamin Delporte

Écrit par IEJ3A

Laisser un commentaire