Le retrogaming 2.0 : nouveau souffle sur la toile

Alors que les jeux vidéo ne cessent d’évoluer graphiquement, certains gamers redécouvrent des jeux de l’ancien temps. Cette tendance, intitulée « le retrogaming »,  est propulsée sous différents supports depuis internet.

Avez-vous déjà rêvé de pouvoir rejouer aux jeux d’anthologie qui ont bercé votre enfance ? Ressortir votre Mega Drive et pouvoir vous replonger dans le décor 32 bits de Sonic The Hedgehog ? La bonne époque. Mais depuis que votre grand-mère en a fait don au Secours Populaire, votre rêve ne peut plus se concrétiser. Sauf que la magie d’internet a permis de digitaliser vos vieilles cartouches et, en quelques secondes, vous pouvez retrouver le bonheur d’un bon vieux gameplay des années 80.

Pour ce faire, il existe plusieurs sortes d’émulateurs disponibles en libre téléchargement sur la toile (comme RomStation). En quelques clics, vous pouvez désormais retrouver la première génération de Pokémon ! Seul bémol, vous ne retrouvez pas la sensation du toucher des vieilles consoles.

Plusieurs sites tels que Archive proposent également de jouer directement via le navigateur internet à des jeux rétro.

 

Youtube au secours du rétro

Si aujourd’hui il semble si facile de tout savoir sur les jeux vidéos actuels, il fut un temps où internet n’existait pas. Alors comment se faire sa propre idée de quels jeux acheter sans avoir eu la chance de fouler le sol du royaume champignon de Super Mario 64, ou de s’arracher les cheveux dans les donjons de Castlevania ?

Et bien comme souvent, c’est la toile qui est venue au secours des mondes virtuels avec l’apparition des premiers testeurs de jeux rétro.

Benzaie, Bob Lennon ou, le symbole de cette catégorie de youtubers, le Joueur du Grenier : depuis quelques années, ces figures du web profitent de leur notoriété pour faire découvrir à leur jeune public des jeux du passé. Entrecoupés de mises-en-scène humoristiques, de plus en plus élaborées avec le succès grandissant de la formule, les retrogamers font découvrir aux nostalgiques comme à ceux qui n’ont pas pu s’y essayer, jeux et consoles de toutes époques. Avec près de 5 millions d’abonnés pour ces trois chaînes, le succès est au rendez-vous, et le phénomène pas près de s’arrêter.

Mais certains vont plus loin. Papako s’est fixé un objectif : apprendre le retrogaming au plus grand nombre. Ce père de famille de 34 ans a lancé la première école de retrogaming du Net appelée viensfairetesdevoir.com, il y a tout juste un mois. « J’ai toujours été intéressé par le coté ludique. Je souhaite vulgariser au maximum l’histoire du jeux vidéo pour que tout le monde puisse comprendre ». Au programme, des cours en pagailles essentiellement tournés vers les machines de Nintendo. « Pour le moment je me concentre sur les consoles qui ont marqué mon enfance ». Entièrement gratuite, cette école originale ne propose que 7 cours, sous forme de vidéos de 5 à 10 minutes et comprend environs 😯 élèves. La méthode est simple : une partie théorie basée sur l’histoire du jeu et quelques anecdotes ; et une partie pratique avec des objectifs précis à remplir (ex : compléter un niveau sans perdre une vie) et pour finir, un devoir sur table avec quatre questions. Là où le site se démarque et prend réellement l’allure d’une école, c’est que chaque copie est directement corrigée par Papako. À tel point que cela devient une vraie corvée pour son premier élève, son fils : « Il commence a en avoir marre parce que pour lui, du coup, ça commence à devenir de vrais devoirs ! (Rires) »

Preuve que le succès passé des jeux rétro a encore de beaux jours devant lui.

 

À lire aussi : « Avant, les jeux étaient conçus par des passionnés ! »

« Retrouver le plaisir enfantin des jeux rétro »

Bar retrogaming : un concept novateur

Sandrine BaccaroAnthony Mendes, Baptiste Rouch, Thomas Sainjon

Écrit par Thomas Sainjon