Réouverture totale du Musée Gustave Moreau

Après un an et demi de travaux, tous les espaces de la maison de l’artiste, transformée en musée de son vivant, rouvrent leurs portes au public le 22 janvier. Une occasion de redécouvrir ce lieu unique, remis dans son état d’origine dans le cadre du plan Musée 2011-2014 du Ministère de la Culture.

Dans le quartier de la Nouvelle Athènes (9e), les bétonneuses et marteaux piqueurs se sont tus. Les travaux d’extension et de rénovation terminés, les six espaces d’exposition du rez-de-chaussée remettent enfin dans la lumière les centaines d’œuvres du symboliste, aquarelles, croquis et peintures.

Dès 1862, Gustave Moreau songe à la postérité de son œuvre, hanté par l’oubli et le silence après sa mort. Aidé de deux amis architectes, il décide de transformer sa maison du 14, rue de La Rochefoucauld en un vaste espace de présentation.

Restauré à l’identique dans un grand souci de détails, du lambris à la couleur du papier peint, le musée accueille à nouveau les productions de Gustave Moreau. Organisées par l’artiste lui-même, dans un accrochage hétéroclite qui lui était cher, les œuvres témoignent de son immense productivité.

La volonté de l’artiste est faite. Dans les salles bondées de couleurs, habitées par les dieux de l’Olympe ou les héros bibliques, son âme vit toujours et doit sourire parmi les visiteurs admiratifs.

 

Charlotte PONT 3F

 

 

Écrit par Charlotte Pont