Remaniement ministériel: François Hollande s’expliquera ce soir au 20h

Après le départ de Laurent Fabius, le remaniement attendu du gouvernement pourrait intervenir  ce jeudi, avant l’interview de François Hollande. Celui-ci devra répondre aux questions de Gilles Bouleau et de David Pujadas à 20h sur France 2 et TF1. Le 27 janvier donnait déjà le pressentiment d’un remaniement imminent. Ce jour-là Christiane Taubira donnait sa démission au gouvernement. Depuis, de nombreuses spéculations parcourent les couloirs de l’Elysée.

François Hollande s'exprimera ce soir en direct de l'Elysée sur le remaniement.

François Hollande s’exprimera ce soir en direct de l’Elysée sur le remaniement.

Le départ du ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius pour la présidence du Conseil Constitutionnel, a considérablement accéléré l’agenda du remaniement. Formellement, « tant que Laurent Fabius n’a pas passé l’ensemble des auditions dans les différentes commissions de l’Assemblée et du Sénat, il reste ministre de ce gouvernement », a précisé le porte-parole du gouvernement, Stéphane Le Foll.

Le Chef de l’Etat sera en direct de l’Elysée pour un entretien télévisuelle qui devrait durer environ 30 minutes, selon son entourage. Cette interview interviendra après le passage de la révision de la Constitution à l’Assemblée nationale avec une nette majorité. François Hollande se servira de cette émission pour revenir sur le remaniement tant commenté.

Pour remplacer Laurent Fabius au Quai d’Orsay, de nombreux noms ont été évoqué, tels que Ségolène Royale, Elisabeth Guigou, Jean-Marc Ayrault, Michel Sapin et même le secrétaire d’Etat Matthias Fekl. Maintenir les équilibres entre les différentes nuances de son gouvernement tout en élargissant sa majorité, l’équation s’annonce difficile pour l’Elysée. Les noms de Jean-Vincent Placé, François de Rugy, Barbara Pompili, tous les trois « vallso-compatibles » et démissionnaires d’EELV, ont encore une fois été invoqué. Cependant, c’est l’entrée d’Emmanuelle Cosse, la secrétaire nationale du parti écologiste, qui représente l’option la plus intéressante pour François Hollande.

Nicolas Thomasset

Écrit par Nicolas Thomasset