Réforme du permis de conduire : les autos-écoles se fâchent

Ce matin emprunter le périphérique avec votre voiture pourrait s’avérer compliqué car les moniteurs d’auto-écoles ont débuté une opération escargot depuis les portes de Paris en direction du Champ de Mars et l’Ecole Militaire.

 

Les Franciliens risquent de mettre plus de temps que prévu pour se rendre sur leur lieu de travail puisque dès ce matin ce sont quelques 4000 véhicules qui se sont réunis aux portes de la Chapelle, de Clignancourt, de Bercy, d’Orléans, d’Auteuil et de Bagnolet. Les autoroutes de la région sont aussi touchées par le mouvement. A1, A3, A4, et A13 subiront aussi la manifestions.

Si les professionnels des auto-écoles se rassemblent aujourd’hui c’est pour protester contre la nouvelle réforme du permis de conduire qui menacerait la survie de leur métier. Le ministère de l’Economie veut libéraliser le secteur au mépris des intérêts des élèves dénonce le Conseil National des Professions de l’Automobile (CNPA).

Avec cette nouvelle loi, les élèves pourrait être formés et évaluer à distance. Les loueurs de voitures équipées de doubles commandes auraient aussi la possibilité de former les conducteurs. Lors de l’examen pratique du permis, le recours à d’autres intervenants que les inspecteurs actuels serait envisagé. Les autos écoles accusent des amendements à la loi Macron qui menacerait eux et donc la sécurité routière

 

Antonin Ploquin

Écrit par lukasantonin