Record d’actes antisémites en Grande-Bretagne

Depuis le début de l’année 2014, l’Angleterre fait face à une recrudescence du nombres d’incidents envers la communauté juive, atteignant un chiffre historique. 

1168, c’est le nombre d’incidents antisémites recensés en Angleterre en 2014. Avec une hausse de 118% par rapport à l’année passée, le pays connaît son plus haut niveau enregistré depuis le début de ce recensement en 1984. La ministre britannique de l’Intérieur Theresa May a qualifié ce chiffre de «très inquiétant» et a poursuivit en déclarant que «la Grande-Bretagne sans ses Juifs ne serait pas la Grande Bretagne».

Comportement abusif et agressions de plus en plus répandus 

Selon un rapport dévoilé par la Community Security Trust (CST), association qui assure la sureté et de la protection des 291 000 juifs du pays, près de 5000 comportements abusifs à l’égard du peuple juif auraient été enregistrés entre 2004 et 2014 sur le territoire britannique. Dans cette étude publié par The Guardian sont aussi recensés les injures verbales en public, les agressions contre les biens, les graffitis antisémites ou encore les menaces par lettres ou courriers électroniques.

 

Capture d’écran 2015-02-06 à 12.06.17

Nombre d’incidents antisémites recensés entre 2004 et 2014 ©The Guardian

« L’importante augmentation d’incidents antisémites enregistrés montre comment les comportements antisémites peuvent se transformer en insultes racistes, en menaces et en attaques« , analyse David Delew, président de la CST. « Heureusement, la majorité de ces incidents n’étaient pas des actes violents, mais ils restent choquants et inquiétants pour ceux qui les ont subis et pour la communauté juive dans son ensemble. »

Une corrélation est ainsi clairement observée entre l’augmentation du nombre d’actes malveillants à l’égard de la communauté juive et les évènements opérés dans la Bande de Gaza cet été ou plus récemment lors de la prise d’otage d’un magasin casher à Paris début janvier dernier.

Loïc Gugenheim

Écrit par Loïc Gugenheim