8 novembre 2016, les Américains découvrent le visage de leur nouveau Président de la République: Donald Trump. 1 an après son élection, l’ancien homme d’affaire s’est plus fait remarquer grâce à ses tweets que ses reformes pour le pays. Décryptage.

Donald Trump c’est 42 millions de followers sur Twitter, Président et homme politique le plus suivi au monde sur le réseau social. Un compte qu’il passe ses journées à agrémenter … surtout de fake news. Retour sur ses 5 plus gros fails.

Le podium

En 1ère place, sa cérémonie d’investiture. Il est persuadé d’avoir rassemblé des millions d’admirateurs et particulièrement, plus que Barack Obama. Il n’en est rien. En 2009, l’ancien Président démocrate a réuni plus de 2 millions de personnes. Donald Trump en 2016, environ 800 000.

A la 2ème place, un soit-disant attentat terroriste en Suède. Lorsqu’il prononce ce discours, le 18 février 2017, aucun attentat sur le territoire suédois n’est à déplorer. Celui de Stockholm arrivera en avril… Une fake news qui n’a d’ailleurs pas manqué de faire réagir l’ancien premier ministre suédois Carl Bildt:

Sur la dernière marche du podium: « Le taux d’homicides est  à son point le plus élevé en 45 ou 47 ans. » Cette déclaration est fausse. Depuis 1995, le taux d’homicides volontaires est en baisse. Il était d’un peu plus de 8 pour 100.000 personnes en 1995 et de 4,9 en 2015.

« L’Obamacare est mort »

La médaille en chocolat revient à cette phrase, prononcée au moins 25 fois par Donald Trump depuis son élection: « l’Obamacare est mort ». Et… c’est faux! La loi qui a élargi la couverture médicale est toujours en vigueur. Le Président a bien essayé cet été de faire modifier la législation… sans résultat concluant.

Pour clôturer ce ‘top 5 fake news by Mr Trump’: « Nous sommes la nation la plus taxée au monde. » La réponse est bien sur: non. Le pays le plus taxé au monde est le Danemark. Les Etats-Unis sont 31ème dans le classement des nations les plus taxées au monde.

Au final, depuis que Donald Trump a pris ses quartiers à la Maison Blanche, il a mentionné 127 fois les «fake news» mais aussi passé 73 journées au golf… et 1 vraie et sérieuse conférence de presse. Mieux vaut tard que jamais.

Léa TORRES.

Écrit par IEJ3B

Laisser un commentaire