Ratko Mladic, le boucher des Balkans, condamné à perpétuité

Ratko Mladic, surnommé « Le Boucher des Balkans » a été reconnu coupable de crimes de guerre, crimes contre l’humanité et génocide ce matin devant le Tribunal Pénal International pour l’ex-Yougoslavie. La peine de perpétuité a été prononcée. 

Ratko Mladic finira ses jours derrière les barreaux. Le Tribunal Pénal International pour l’ex-Yougoslavie (TPIY) l’a condamné ce matin à perpétuité, suivant ainsi la décision du procureur Alain Tieger. Il comparaissait à La Haye pour crimes de guerre, crimes contre l’humanité et génocide. Coupable de la mort de 100 000 personnes et du déplacement de 2 millions d’autres lors de la Guerre de Bosnie-Herzégovine (1992-1995), il était alors chef militaire des Serbes de Bosnie.

A 74 ans, il s’était présenté devant le tribunal, l’air fier dans son costume bleu marine surmonté d’une cravate rouge. Devant le tribunal, des manifestants arboraient ce matin une banderole où l’on pouvait voir une tête de mort et les mots « Coupable de tout ».

Malgré son surnom de boucher et les multiples crimes pour lesquels il a été reconnu coupable, il est encore idolâtré en Republika Srpska, une des deux-entités qui composent la Bosnie-Herzégovine où il vit. C’était le dernier jugement de l’histoire du TPIY qui aura jugé les présumés responsables de crimes de guerre des conflits des Balkans depuis 1993. Il fermera définitivement ses portes le 31 décembre.

Écrit par IEJ3B