Rassemblement pour la grâce présidentielle de Jacqueline Sauvage 

IMG_0256

(Crédit photo : Alessandra Sirany)

Nouvelle mobilisation en faveur de Jacqueline Sauvage, condamnée à dix ans de prison pour meurtre. Ce samedi 23 janvier environ 200 personnes se sont réunies devant l’Opéra Bastille de Paris, afin de demander la grâce présidentielle de la condamnée. Présentes sur place, les filles de Jacqueline Sauvage, ainsi que plusieurs associations féministes, ont scandé en coeur chants féministes et slogans.

La manifestation a duré quelques heures, pendant lesquelles se sont succédées les têtes de files du mouvement, ainsi que plusieurs membres des Femen. « Jacqueline Sauvage n’a pas été entendue par la justice, elle a été enfermée. On n’enferme pas une victime, on la relaxe », nous a confié Sofia, du groupe Femen.

Organisée par le comité de soutien à Jacqueline Sauvage, la mobilisation a reçu le soutien de nombreuses personnalités publiques et politiques. La maire de Paris Anne Hidalgo a indiqué à la suite du rassemblement, au micro de RTL, être en faveur de la grâce présidentielle demandée par les manifestants.

Jacqueline Sauvage a été condamnée en appel début décembre après le meurtre de son mari qui la maltraitait, ainsi que leurs enfants, depuis 47 ans. Sévisses physiques et morales seront venues à bout de la sexagénaire, qui a abattu son mari en septembre 2012. La légitime défense n’a pas été retenue, Jacqueline Sauvage ayant notamment tiré dans le dos de son époux. Une pétition demandant sa libération immédiate a reçu à l’heure actuelle plus de 300 000 signatures.

Alessandra Sirany.

Écrit par Alessandra Sirany