Une semaine après avoir gravi le rocher monégasque en triomphant au Masters 1000 de MONTE-CARLO , le majorquin a remporté hier l’ATP 500 de Barcelone, de quoi faire de lui l’un des grandissimes favoris pour Rolland Garros qui débute le 22 mai prochain.

Le Roi de l’ocre est de retour. En s’imposant hier face à KEI NISHIKORI (6-4, 7-5), Rafael Nadal , a confirmé qu’il était bel et bien de retour, et au meilleur des moments. «Mentalement, j’ai très bien résisté, a savouré le gaucher ibérique. Je jouais contre le 6e joueur mondial. Si on ne joue pas à très haut niveau dans ce type de matches, on ne gagne pas.»

Ce neuvième titre décroché à Barcelone, son 49e sur terre battue, lui permet d’égaler un record jusque là détenu par une autre légende, Guillermo Villas. Avec seulement 2 petits sets concédés lors de ses 10 derniers matchs (face à Andy Murray et Gael Monfils), Nadal retrouve petit à petit toutes ses sensations . Lors de cette semaine Barcelonaise, le majorquin n’a laissé que des miettes à ses adversaires en dominant ses matches nous ramenant parfois à ses plus belles heures.

La différence c’est qu’il gagne

Le Taureau de Manacor n’a pas encore retrouvé le niveau qui l’avait fait maître sur terre battue, mais une chose a changé par rapport aux deux dernières années : il gagne. Son retour sur le devant de la scène Nadal le doit en grande partie à son mental qui lui avait tant fait défaut ces derniers temps. L’actuel numéro 5 mondial envoie un message fort avant Roland Garros, la concurrence peut trembler…

Écrit par Benjamin Abbou