Qui sont les Freegans ?

Mardi, les trois personnes reconnues coupables pour avoir récupérées les invendus alimentaires d’un hypermarché, ont vu leur peine dispensée. Ils se revendiquaient comme « Freegans ».
Chaque année, 10 millions de tonnes d’aliments sont jetés par les hypermarchés en France. Alors qui sont les Freegans, ces activistes qui luttent contre le gaspillage et se servent directement dans les poubelles à la sortie des supermarchés ?

 

Une étymologie simple. À la base, l’union de deux mots anglais « free » (libre, gratuit) et « vegan » (rejet de toute exploitation animal).
Leur démarche est avant tout politique. En France, ils se considèrent comme altermondialistes. ils rejettent la société de consommation et font le choix d’un mode de vie alternatif.
Les « Freegans » se nourrissent essentiellement de produits gratuits et véganes.

Sur un de leurs sites officiels « Freegan Station », on peut lire :

« Rien de plus sain en effet que de bouffer dans les poubelles : gratuité de la nourriture pour tous + réduction du gaspillage alimentaire + immunovolution. »
ou encore
« Bouffer dans les poubelles ne fait pas de vous un freegan, et ETRE UN FREEGAN n’implique pas forcément de bouffer des restes… le déchétarisme surpasse toute forme de lutte préexistante. »

 Video de présentation du mouvement aux Etats-unis : 

En Belgique, une loi obligeant les hypermarchés à donner les invendus alimentaires à des associations a été votée en début de mois.

Le problème se pose aussi à l’échelle européenne. Aujourd’hui, 16 millions de personnes se nourrissent avec l’aide d’associations et 80 millions vivent sous le seuil de pauvreté.

Jeudi, un texte de loi déposé par le député UMP Jean-Pierre Decool, sera débattu à l’Assemblée. Ce texte prévoit d’obliger les commerces de plus de 1000m carrées à céder ses aliments invendus à des associations. Une solution qui permettrait d’éviter le gaspillage de dizaines de kilos de nourriture par jour.

 

Christ Bikouedi

Écrit par christbik