Qui sont les anti vaccins ?
©wikipédia, en France, l'efficacité des vaccins est de plus en plus contestée

©wikipédia, en France, l’efficacité des vaccins est de plus en plus contestée

Alors que le conseil constitutionnel vient de rendre publique sa décision de maintenir l’obligation de vaccin, de plus en plus de voix dissidentes s’élèvent pour contester cette loi.

c’est le refus de Marc et Samia Larère de faire vacciner leurs deux enfants, car les vaccins disponibles sur le marché présentaient  selon eux trop de risques et protègent contre des maladies qui n’existent plus en France qui a interpellé le conseil constitutionnel car en France ce refus est puni par la loi et les parents ont été convoqués devant le tribunal d’Auxerre.

Problème : la famille Larère n’est pas la seule à contester aujourd’hui l’utilité des vaccins en France surtout les vaccins DTP permettant de lutter contre la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite.

L’association Ligue Nationale pour la Liberté des Vaccins qui existe depuis 60 ans en a fait son cheval de proue. Son président Jean-Marie MORA milite pour que la France abroge la loi sur l’obligation de vaccinations et laisse le choix aux parents comme plusieurs de ses voisins européens, « la France est le seul pays en Europe qui maintient l’obligation de vaccin en Angleterre et en Allemagne qui sont deux pays proches de nous, les parents n’ont pas cette obligation, il serait temps que la France se rende compte de l’inutilité des vaccins et laisse les parents libres. »

En France 100%  des enfants sont vaccinés et le but de l’association serait de ramener ce taux à 0 mais avec la décision qu’a prise le conseil constitutionnel aujourd’hui, son combat s’annonce compliqué.

Écrit par angeleeleonore