Qui est le mystérieux groupe « Evacuation Squad » ?

Plusieurs lycées ont du prendre des mesures de sécurité suite à des alertes à la bombe reçues par téléphone. Ces alertes survenus à Paris et à Lyon ont été revendiquées par « Evacuation Squad ».

Le groupe a déclaré à un journaliste par mail être à l’origine de ces menaces qui n’ont jamais abouti à une attaque. Ils ont également annoncé d’autres coups de fils d’ici la fin de la semaine.

Qui se cache derrière « Evacuation Squad » ?

Le collectif aurait été crée par 6 individus « basées à l’international ». Le groupe avait révélé plusieurs informations à leur sujet sur leur compte twitter avant de le supprimer. Selon la police australienne, la majorité des membres seraient basés en Russie. Leur photo de profil Twitter était un portrait de Vladimir Poutine, le président russe. Quant à la rubrique « A propos », une adresse email russe y été inscrite.

work-731198_960_720

Quel motivations ? 

« Evacuation Squad » aurait pour objectif de commettre des alertes à la bombe pour faire « sauter les cours » et « distraire la police d’un crime que vous allez commettre ».  Ces dernières années, le groupe à multiplié les canulars et affiche pour objectif d’en faire un business. Pour commander une alerte à des écoles, le groupe demande 5 à 50 dollars en Bitcoin.

« Jusqu’à mars, vous pourrez envoyer vos demandes pour des alertes à la bombe dans vos écoles, lieux de travail… Mais après le 1er mars, nous accepterons les Bitcoin comme paiement. »

Les autorités australienne demandent à la population dans un communiqué de ne pas s’alarmer. « Ces menaces ont tout l’air de canulars destinés à provoquer du désordre et du désagrément », « Elles ont l’air de provenir de l’étranger et ne semblent pas pouvoir être mises à exécution ici » a déclaré la police australienne plus tôt cette semaine. 

Le parquet de Paris a ouvert une enquête pour menace de destruction et privilégie pour le moment la piste de « Evacuation Squad ».

Babacar Diassé

Écrit par Babacar Diasse