Qui est Jacques Brunel, le favori au poste de sélectionneur du XV de France ?

Si le sort de Guy Novès à la tête du XV de France ne sera connu que le 27 décembre, les rumeurs, elles, sont de plus en plus persistantes et annoncent Jacques Brunel comme le futur sélectionneur des Bleus.

Il ne passera pas l’hiver. Selon plusieurs médias dont L’Equipe, Guy Novès ne sera plus le sélectionneur du XV de France en 2018. Si le sort du Toulousain ne sera connu que mercredi comme l’a annoncé le président de la FFR hier, les médias l’ont quant à eux déjà enterré.

Arrivé en 2016, le Toulousain affiche un bien triste bilan depuis son arrivée (13 défaites en 21 matchs). De mauvais chiffres qui devraient selon l’Equipe précipité sa chute. Reste à présent à lui trouver un successeur. Et c’est l’actuel entraîneur de Bordeaux-Bègles, Jacques Brunel, qui est pressenti. Un homme connu de la maison bleue…

L’homme de l’ombre de Laporte

4 Tournois des Six Nations, 2 Grands Chelems, 2 demi-finales de Coupe du monde… La palmarès de celui qui fut l’adjoint de Bernard Laporte est plus qu’élogieux. De 2001 à 2007, il fut le fidèle lieutenant de l’actuel président de Fédération française de rugby (FFR). Un passif commun qui pourrait bel et bien faire pencher la balance.

S’il fut l’entraîneur adjoint du XV de France durant sept ans, Jacques Brunel connaît également le poste de sélectionneur. De 2011 à 2016, il était à la tête de la sélection italienne. Un parcours honorable marqué par un beau Tournoi des Six Nations en 2013. Tournoi au cours duquel l’Italie a égalé son meilleur classement avec une quatrième place. Et ce grâce à deux victoires, face à l’Irlande et la France.

L’ancien arrière qui a officié à Auch, Grenoble ou encore Carcassone possède également un bon passif en tant qu’entraîneur de club. Aujourd’hui à Bordeaux-Bègles (actuellement 8e du Top 14), Jacques Brunel a entraîné Colomiers, Pau ou encore Perpignan. Avec en ligne de mire, un titre de champion de France en 2009 avec l’USAP.

 

Un entraîneur expérimenté, un homme familier de la maison bleue, le Gersois qui soufflera sa soixante-quatrième bougie en janvier prochain, a le profil d’un futur sélectionneur. Le sera-t-il ? Réponse mercredi. Il serait alors le douzième entraîneur du XV de France

 

Paul Lauterbach et Juliette Thévenot

Écrit par IEJ3A

Laisser un commentaire