Qui est Abdelhamid Abaaoud ? Cerveau présumé des attentats

Abdelhamid Abaaoud répondrait au de Abou Omar Soussi, son nom de guerre. Âgé de 28 ans, l’homme d’origine belge connu des services de police, serait soupçonné d’avoir commandité les attentats de Paris. Ce jihadiste serait aussi responsable de projets d’attentat en Europe dont celui déjoué à Villejuif en juin dernier.

Abdelhamid Abaaoud, en Syrie, l'un des cerveaux du réseau terroriste.

Abdelhamid Abaaoud, en Syrie, brandissant le drapeau du réseau de Daesh et le livre du Coran.

L’enquête se tourne désormais vers Abdelhamid Abaaoud. Premier point : le jeune homme serait en contact avec Salah Abdelslam, l’un des huit terroristes impliqués dans les attentats à Paris vendredi et activement recherché. Tous deux apparaissent ensemble dans plusieurs affaires criminelles comme des braquages, commis à Bruxelles entre 2010 et 2011.

A lire aussi : Molenbeek, un terreau de jihadistes , le déroulé des attentats, interpellations et perquisitions en série

Il est connu pour avoir enrôlé son frère de 13 ans, Younès, dans les rangs de l’organisation terroriste syrienne. Mais Abdelhamid Abaaoud ou Abou Omar Soussi s’est surtout fait remarquer dans une vidéo postée en mars 2014 par Daesh. Il apparaissait alors à visage découvert conduisant un pick-up traînant des cadavres de civils, exécutés par Daesh.

Younes, 13 ans, le petit frère d'Abdelhamid Abaaoud

Younes, 13 ans, le petit frère d’Abdelhamid Abaaoud

Abdelhamid Abaaoud est aussi le chef présumé de la cellule terroriste de Verviers, démantelée en janvier dernier par la police belge. Deux djihadistes avaient été tués dans cette ville francophone belge et un autre blessé. Abdelhamid Abaaoud a été condamné en juillet dernier, par défaut, à 20 ans de prison par le tribunal correctionnel de Bruxelles. La justice belge le considère comme l’un des chef du réseau de Daesh dont 32 membres (certains morts, d’autres toujours en Syrie) étaient jugés au même moment.

Le terroriste syrien belge, déclaré pour mort plusieurs fois, reste à ce jour introuvable.

Carla Kakoun

Écrit par carlaroxana