Quatre mois de prison avec sursis pour une mère… car son fils sèche les cours !

Voilà une histoire qui devrait vous dissuader de laisser votre enfant sécher les cours… Source : Pixabay

A Escaudin (Nord), le tribunal administratif a condamné la mère d’un enfant à une peine de quatre mois de prison avec sursis car son fils n’allait pas en cours…

 «Les absents ont toujours tort» . Si ce dicton n’est pas toujours vérifiable, la mère de cet enfant va sûrement le maudire. Dans son édition de dimanche, La Voix du Nord relève un drôle de fait divers : la maman d’un élève dans un collège valenciennois a été condamnée car ce dernier avait la bien mauvaise idée de pratiquer l’école buissonnière.

Il faut dire que ce dernier n’a pas fait dans la demi-mesure : il aurait manqué pas mois de 79 cours sans fournir la moindre justification ! Pour sa défense, l’«accusée» a prétexté que son enfant avait été victime plusieurs fois de crises d’asthme. Problème : aucun médecin n’a pu vérifier ce qu’elle avançait…

Selon le code pénal, cette sanction était parfaitement légitime : l’article 222-17 stipule qu’un parent est condamnable s’il ne soustrait pas «sans motif légitime, à ses obligations légales au point de compromettre la santé, la sécurité, la moralité ou l’éducation de son enfant mineur».

La peine maximale encourue est de deux ans de prison. Le procureur avait requis six mois avec sursis. Les juges ont finalement prononcé quatre mois en raison du contexte familial.

 

Antoine Gibert

Écrit par phantoine