Quand Valls rend service à Sarkozy

Le numéro un du gouvernement à invité publiquement les électeurs socialistes à voter pour les listes les Républicains – MoDem – UDI au second tour des régionales dimanche prochain. Le parti de Manuel Valls est en train de subir cette édition 2015 des élections régionales. Ses propos ne resteront sûrement pas sans conséquences. 

 

Le Premier Ministre dans la tourmente après avoir appelé à voter à droite au second tours des régionales. source: francebleu.fr

Le Premier Ministre dans la tourmente après avoir appelé à voter à droite au second tours des régionales.
source: francebleu.fr

 

« Dans ces moments-là, il ne faut pas s’accrocher, il faut être digne, à la hauteur de l’enjeu: conforter la République », a déclaré M. Valls. Voici des propos surprenants pour le Premier Ministre Français. Tout autant que son compère Jean-marie Le Guen, secrétaire d’Etat chargé des relations avec le Parlement. Il a affirmé sur le plateau de l’édition spéciale régionales sur TF1 ce dimanche, « Même si nos candidats pourraient être élus nous préférons en retirer certains » dans le but de contrer le Front National… Des propos étranges, pourquoi retirer un candidat s’il peut gagner. Ou l’art de ne pas avouer une faiblesse.

Manuel Valls appel à voter à droite pour trois régions au second tour des régionales.

 

Trois candidats socialistes ont dû se retirer en vue du second tour des élections régionales. Dans le but que les électeurs puissent voter contre le Front National en votant les listes Républicains – MoDem – UDI.

Qui aurait-pu penser un jour entendre dans la bouche de Manuel Valls, un appel à voter pour Xavier Bertrand et pour Christian Estrosi. Ce dernier ayant quatorze points de retard sur la benjamine du Front National, Marion Maréchal-Le Pen. En très bonne passe pour remporter la région au second tour.

Le Premier Ministre à également ajouté qu’il était confiant car le Parti Socialiste a pu fusionner avec les listes EELV en plus d’une première alliance avec le Parti de Gauche. Il appelle donc à voter Républicains mais récupère les voix d’autres partis de gauche également. Où sont les socialistes dans tout ça. Alors qu’une réelle vague rose  avait eu lieu en 2010 aux dernières régionales.

« Quand il en va de la République, il faut être désintéressé, il faut être à la hauteur des évènements. Quand on aime son pays, on n’hésite pas, on va droit au but et on appelle à voter pour Les Républicains ». Une déclaration de plus pour le chef du gouvernement. Est-ce une manière de cacher une défaite. Probablement. Même s’il est vrai que le parti de Marine Le Pen arrive en tête au premier tour. C’est cependant le second tour qui determinera les présidents de régions. Est-ce que les Français feront la même chose qu’en 2002 entre Jacques Chirac et Jean-Marie le Pen au second tour des élections Présidentielles. Un vote massif pour le candidat de droite et contre celui de l’extrême droite.

Quoi qu’il en soit, Manuel Valls risque gros sur ces propos. Son objectif officiel est certes de contrer le FN. Mais annoncer publiquement, de la part d’un des piliers du Parti Socialiste, de voter pour les Républicains de Nicolas Sarkozy ne pourra être sans conséquences. On le sait le Premier Ministre est aussi un danger pour François Hollande pour 2017 s’il se présente aux primaires. Le Chef de l’Etat aura s’il le souhaite, un motif pour écarter M. Valls, post second tour.

 

A lire aussi: Manuel Valls appelle à voter Xavier Bertrand au 2nd tour des Régionales en Nord-Pas-de-Calais-Picardie élection 2015

 

Pierre-Ivan d’Arfeuille

Écrit par noyaudur