Depuis l’éclatement de l’affaire, le 24 janvier, les réseaux sociaux se déchaînent. Le #penelopegate est devenu viral et tous les internautes y vont de leur petite plaisanterie…

On connaît le buzz qu’une affaire peut faire dans les médias, on sait aussi à quel point elle peut amuser les réseaux sociaux. Cette semaine, l’heureuse élue était bien sûr la femme du candidat à l’élection présidentielle : Penelope Fillon. Un premier défi, lancé sur la page Facebook « Improbables Librairies, Improbables Bibliothèques », consiste à écrire en trois lignes (et pas une de plus) des critiques littéraires « à la manière de » Penelope Fillon. Le groupe réunit 235.000 abonnés et plus d’un millier d’internautes s’est pris au jeu :

 

Twitter n’a rien à envier à Facebook

La twittosphère s’est aussi amusée – ou pas – de la situation du couple Fillon  :

Alors qu’il ne cesse de baisser dans les sondages, François Fillon maintient toujours sa présence dans la course à la présidentielle. Mais pour combien de temps., telle est la question…

Léa Torres

Écrit par iejpedago