Quand le Canard Enchaîné s’intéresse aux bureaux

Le Canard Enchaîné a révélé aujourd’hui le coût de la rénovation du bureau du président de Radio France. Ce n’est pas la première affaire de bureau dévoilée par l’hebdomadaire.

Ils n’achèteront sans doute plus le Canard Enchaîné. Mathieu Gallet, Thierry Lepaon… se sont fait épingler par l’hebdomadaire. Ils ont en commun d’avoir fait refaire leurs bureaux pour des sommes astronomiques.

Entre boiseries et luxe italien

Mathieu Gallet, président du groupe Radio France, en a eu pour 105.000 euros. Très loin des 34.000 euros prévus à l’origine… « Table basse, table de réunion, canapé, fauteuil en cuir de designer italien, etc. : il change tout ou presque et ne conserve que le bureau et une table d’époque », précise le Canard. Mais pourquoi se priver quand on peut avoir des boiseries en Palissandre et du mobilier en cuir !

 Du luxe chez les syndiqués

Autre révélation du Canard. Thierry Lepaon, secrétaire général à la CGT, avait, lui, profité des largesses du syndicat il y a 4 mois. Un bureau a été rénové pour 62.000 euros. Le parquet, le mobilier et tout le groupe électrique avait été changé. Il connaissait le montant de ces travaux mais avait « vécu pendant presque un an dans les meubles de Bernard Thibaut ». Le changement, c’est maintenant apparemment…

Le Canard Enchaîné n’a pas peur de révéler les scandales de bureau et d’argent, de luxure et de pouvoir. C’est là l’un des avantage de la presse satirique libre.

Léa Bourdon

Écrit par julea