Qu’a fait Vincent Peillon depuis qu’il a quitté le gouvernement

Vincent Peillon a fait son retour sur la scène politique dimanche 11 décembre. L’ancien ministre de l’Education rêve de rassembler, après une retraite médiatique de plus de deux ans. Qu’a-t-il fait depuis ?

Aussitôt son remplacement assuré par Benoît Hamon au ministère de l’Education en 2014, Vincent Peillon est redevenu eurodéputé. Mais l’agrégé et docteur en philosophie s’est fait discret au Parlement européen.

En mai 2015, FranceInfo mesurait l’implication des eurodéputés français après un an de mandat : avec un taux de présence en commission de 50 % et 10 interventions en séance plénière, Vincent Peillon ne figurait pas parmi les élus les plus zélés.

Il a publié un polar

En 2016, il était réapparu devant les radars médiatiques lors de la publication de son polar « Aurora ». Une occasion de parler à la presse. Il a par exemple confié à Libération qu’il « ne briguera[ait] pas de nouveau mandat électif ».

L’accueil critique et public de son premier livre a été tellement positif que Vincent Peillon s’est lancé dans l’écriture d’un nouveau roman, tout en donnant des cours à l’université de Neuchâtel, en Suisse. Un agenda chargé qui ne laissait pas présager une candidature imminente à la primaire PS.

Pourquoi ce retour

De plus en plus absent du débat politique hexagonal, comment expliquer cette soudaine décision ? C’est le renoncement de François Hollande qui a changé la donne. « Je n’avais pas prévu d’être candidat car je considérais que le président de la République devait porter les couleurs de son bilan, j’ai pris la décision le soir où il a fait son annonce », a-t-il affirmé sur le plateau de France 2 dimanche soir, au moment d’annoncer la sienne.

Thénaïs Gence

Écrit par iejpedago