Projet Mossoul : Faire renaître la culture pour combattre le terrorisme

Suite à la destruction massive des œuvres du musée de Mossoul (nord de l’Irak) par des djihadistes de l’EI, deux étudiants ont lancé le projet Mossoul. Une action caritative qui a pour but de redonner vie aux statues antiques du musée.

Nous sommes le 26 janvier 2015, quand le musée de Mossoul se fait attaquer par Daech. Sculptures réduites en poussières et œuvres détruites, les partisans de l’EI ont rendu à néant le patrimoine culturel de la ville irakienne, à l’aide de marteaux et de massues.

Face à cet acte terroriste, deux étudiants soutenus par l’Initial Training Network for Digital Cultural Heritage, ont créé le projet Mossoul, qui vise à restaurer virtuellement en 3D les œuvres détruites lors de l’assaut de Daech. Un projet solidaire, puisqu’il fonctionne sur le principe du « crowdsourcing » (production participative) : les internautes sont invités à envoyer des photos des oeuvres disparues à Matthew Vincent et Chance Coughenour, les fondateurs du projet, en lisant les instructions sur le site : Project Mosul

Cette attaque a eu lieu alors que l’institution s’apprêtait à rouvrir ses portes après avoir été fermé pendant 12 ans suite au pillage durant la guerre en Irak de 2003. Mais l’EI ne s’est pas arrêté aux ports du musée, puisqu’ils se sont également attaqués aux ruines de la forteresse antique de Nimroud (sud-est de Mossoul) au bulldozer.

Voici une première oeuvre, Le Lion de Mossoul, réalisée par leurs soins :

The Lion of Mosul
by neshmi
on Sketchfab

Grâce à la participation des internautes pour le renouvellement de ces oeuvres historiques, datant des époques mésopotamienne et hellénistique, le musée pourrait renaître de ses cendres virtuellement.

Olivia Blanc

Écrit par stevia